Chargement de la couverture… Déplacer pour repositionner

Laïka

  Registered Users Dernière date de connexion, il y a 9 mois
Introduction
Éléments épinglés
Activités récentes
  • Tout ce que la personne du syndicat t'a expliqué concerne les enseignants fonctionnaires, pas nous. Nous sommes considérés comme agent non titulaire de l'Etat, même si nous sommes titulaires de notre poste dans notre établissement privé. J'ai également eu du mal à avoir les informations fiables, même des gens de la DGFIP m'ont dit des choses inexactes. Il est vrai que notre statut est hybride: parfois, les règles sont les mêmes que pour les fonctionnaires, parfois non (comme par ex pour nos retraites). Si tu regardes les brochures des syndicats sur la formation B (tu les as en ligne sur leurs sites), tu as tous les détails concernant la rémunération. En gros, prends 3/4 du nombre d'années effectuées en tant qu'enseignant, regarde à quel indice cela correspond sur le tableau des contrôleurs 2ème classe, cela te permettra d'avoir ton traitement brut. A cela, tu ajoutes toutes les primes qui sont également bien détaillées dans la brochure, et cela ne devrait pas être si éloigné de ce que tu as actuellement. Reste effectivement le souci de septembre.
    Pour le A, à toi de voir si tu veux absolument quitter l'Education Nationale le plus rapidement possible, ou pas. Préparer l'oral de motivation du A en étant déjà stagiaire B est plus facile car tu connais plus de choses sur la DGFIP, mais pour le reste, tu peux effectivement le préparer en étant enseignant. 
    Pour démissionner, il me semble que la réponse du rectorat peut mettre du temps à arriver (jusqu'à 3 mois?) . Et je ne pense pas que cela affecterait la prise en compte de l'ancienneté.
    Bonne réflexion... 
    1. Voir la réponse
    2. Voir le sujet →
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • Ton chef d'établissement a raison, dans le privé, la disponibilité pour convenances personnelles commence toujours au 1er septembre. Et comme la scolarité B démarre en octobre, tu perds le salaire de septembre. 
    Pour le reclassement, on prend on compte les 3/4 de ton ancienneté d'enseignant. Donc oui, tu perds beaucoup au niveau de l'indice, surtout que les indices de Contrôleur sont bien moins élevés que ceux d'enseignant (A), mais c'est compensé par de nombreuses primes. Le problème vient surtout de la non prise en compte de ces primes pour la retraite. La solution, c'est de na pas être titularisé en B, mais de réussir le concours A pendant la scolarité B. Tu pars donc pour une nouvelle année de stage à partir du 1er septembre de l'an prochain, et ton nouveau reclassement se fera à partir de ta situation d'enseignant, et non de B. Parce que sinon, si tu réussis le A une fois titularisé B, la reclassement est moins favorable. J'avais profité du mois de septembre non travaillé pour préparer le concours A. La scolarité de B, tout en préparant le A, est bien chargée, mais c'est faisable...

    Et pour la relance, je n'en ai pas eu, car j'avais expliqué ma situation lors du dossier d'inscription, et j'ai fourni l'arrêté de mise en disponibilité dès que je l'ai obtenu, en juin, il me semble
    1. Voir la réponse
    2. Voir le sujet →
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
  • J'étais également enseignante dans le privé et j'ai réussi le concours B l'an dernier. N'étant pas fonctionnaire, tu ne peux effectivement pas obtenir un détachement. Il faut faire une demande de disponibilité pour convenances personnelles auprès du rectorat. Je l'ai faite via le site Démarches simplifiées. De mémoire, il faut joindre une lettre de motivation, un certificat de scolarité à l'Enfip et un formulaire rempli par ton chef d'établissement. Elle est valable un an, à partir du premier septembre. Je n'ai donc pas été payée en septembre. J'ai dû la renouveler cette année, puisque la titularisation en B n'intervient qu'au 1er octobre. Une fois titulaire, tu démissionneras de l'éducation nationale si tu souhaites changer définitivement de ministère.
    Bon courage pour les démarches. C'est fastidieux, mais on finit par y arriver...
    1. Voir la réponse
    2. Voir le sujet →
    0
    0
    0
    0
    0
    0
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
Aucune activité
Unable to load tooltip content.