CIN (controleur interne normal) 2020 rassemblement: toutes options confondus

  • Portrait de
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 3 ans 11 mois #160868 par
À titre d'information, dans l'éducation nationale voici les critères qui nous avaient été envoyés pour la définition de "personne vulnérable".

1° Être âgé de 65 ans et plus ;
2° Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec
complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de
coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
3° Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
4° Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale :
(broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil,
mucoviscidose notamment) ;
5° Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
6°Être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
7° Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
8° Être atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
- médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou
corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
9° Être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
10° Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
11° Être au troisième trimestre de la grossesse.


J'imagine que cela est similaire au reste de la fonction publique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lilian
  • Portrait de lilian
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #160870 par lilian
J'imaginais bien qu'il ne suffisait pas d'une déclaration sur l'honneur...

Pourtant, vulnérable ou pas, les arguments de Cath27 s'appliquent à tous : "si c’est pour faire du présentiel 1 jour/2, payer minimum 500€ de loyer pour une chambre dans laquelle je vais rester 1 jour/2, les aller-retour chez moi, le risque de contamination et j’en passe, autant rester à la maison !"

Si le distanciel total peut s'appliquer pour certains, il pourrait l'être pour tous...cela limiterait les déplacements, les risques...sans parler de l'argument écologique tellement en vogue chez nos élus de tous bords...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: momo0605, Cath27, Yonji, NetFlix

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • MisterOrange
  • Portrait de MisterOrange
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #160888 par MisterOrange
Les plus pénalisés seront surtout ceux qui ne feront pas de présentiel. Donc personnellement même 2 ou 3 jours en présentiel me conviennent plus que 0.

Je suppose que les personnes vulnérables auraient préféré être présentes.

Pour ce qui est du matériel informatique je vous confirme qu'il sera bien personnel mais fournis par l'administration. On te donnera un PC portable. Il parait également que les ordinateurs pourraient être conservés post formation en cas d'éventualité d'un télétravail. Cela permettrait également de rénover le parc informatique de la DGFIP (mais se sont des rumeurs).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: momo0605, Yonji, NetFlix

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lilian
  • Portrait de lilian
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois - il y a 3 ans 11 mois #160922 par lilian

MisterOrange écrit: Les plus pénalisés seront surtout ceux qui ne feront pas de présentiel. Donc personnellement même 2 ou 3 jours en présentiel me conviennent plus que 0.

Je suppose que les personnes vulnérables auraient préféré être présentes.

Pour ce qui est du matériel informatique je vous confirme qu'il sera bien personnel mais fournis par l'administration. On te donnera un PC portable. Il parait également que les ordinateurs pourraient être conservés post formation en cas d'éventualité d'un télétravail. Cela permettrait également de rénover le parc informatique de la DGFIP (mais se sont des rumeurs).


Je ne pense pas que les stagiaires en distanciel soient les plus pénalisés.
Comme le soulignait Cath27, personne vulnérable qui au contraire ne souhaite pas être présente, c'est autant d'économies (double résidence, déplacement, etc), moins de stress, tout en percevant totalement les indemnités de stage...sans parler qu'ils seront en totale sécurité en cas de résurgence importante de la maladie !
Les enseignants resteront disponibles pour répondre à leurs interrogations par courriel ou téléphone.

Bonne nouvelle si nous serons équipés d'un ordinateur portable, souhaitons seulement qu'il soit véloce et fonctionnel.
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par lilian.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: momo0605, Cath27, Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • MisterOrange
  • Portrait de MisterOrange
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
Plus d'informations
il y a 3 ans 11 mois #160930 par MisterOrange
A mon goût en terme de formation l'échange "physique" est bien plus adapté qu'une formation à distance ou tu auras une fenêtre de tir limitée pour le débat.

Pour les personnes vulnérables pas le choix c'est une question de santé.

Après pour les autres si c'est pour une question de "confort" il est vrai que c'est mieux totalement à distance. Après la je sais que e vais me faire taper dessus mais les indemnités de stages sont versées aux stagiaires dans le but de les aider financièrement pour le loyer à prendre pendant la formation, les trajets etc...

Donc les indemnités de stage pour quelq'un qui fait sa formation à distance cela me laisse perplexe.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nausicaa123, Klr91, Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.