Catégorie prévue des discussions générales.

›› Vous trouverez des catégories dédiées à chacune de vos préoccupations dans les différents concours de la fonction publique. ‹‹

AIDE ORAL CONCOURS CAT C -

  • celiou
  • Portrait de celiou Auteur du sujet
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois #81287 par celiou
AIDE ORAL CONCOURS CAT C - a été créé par celiou
JE VOUS SOUHAITE A TOUS BON COURAGE POUR VOS EPREUVES A VENIR
JE TIENS A VOUS INFORMER QUE C'EST CE QUI M'A AIDE A L'ORAL L'AN PASSE ET QUE CE N'EST PAS MOI QUI EST REGROUPE TOUTES CES QUESTIONS.
BON COURAGE!!!

CI-DESSOUS UN APERCU DES QUESTIONS :

SOMMAIRE ORAL
L'oral des concours : des conseils
Cette rubrique est tournée vers les oraux des concours de catégorie C tels Surveillant de l'administration penitentiaire, concours commun de cat C des administrations des finances.
Initialement, Devenez-fonctionnaire.fr n'avait uniquement pour but de vous préparer gratuitement aux QCM des concours de la fonction publique, mais avec le temps une rubrique sur l'oral s'imposait...
Attention, cette rubrique n'est pas une potion magique : il ne suffira pas de la lire et hop...c'est dans la poche...Chacun devra faire le tri parmi ces conseils. Mais si cette rubrique ne sert qu'à une personne, alors je n'aurais pas perdu mon temps.
Descriptif des rubriques :
Entretien d'embauche ? : L'oral doit être pris comme un veritable entrtien d'embauche, d'ailleurs les intitulés s'en rapprochent.
Conseils généraux : Un rappel des conseils de bon sens à avoir en tête lorsque vous entrez en phase de préparation de l'oral.
Connaitre l'environement : Il est indispensable de bien connaître l'environnement de l'emploi (vous n'avez pas passé le concours car vous avez vu de la lumière ??).
Droits et devoirs d'un fonctionnaire : deux fiches vous détaillent les droits et devoirs du fonctionnaires (question ultra classique lors d'un oral donc autant s'y préparer).
Connaitre le ministère organisateur : Il est INDISPENSABLE de connaitre les structures et l'actualité du ministère dans lequel vous postulez. Imagine t'on un candidat dans le privé, postuler dans une entreprise qu'il ne connait pas ? et bien là c'est pareil.
Conseils spécifiques : des conseils spécifiques pour les concours de la DGFIP (concours commun de cat C) ou de l'administration pénitentiaire (surveillant pénitentiaire ou gardien de prison)

Oral : intitulés des épreuves
Les intitulés des épreuves des concours sont décrits ci-dessous.
Exemple : Surveillant penitentiaire :
1re EPREUVE : épreuve orale consistant au choix du candidat déterminé au moment de son inscription au concours :
- en un entretien de personnalité portant sur son aptitude à exercer les fonctions de surveillant et ses motivations (durée 20 minutes maximum, coefficient 5).
- en la reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle dès lorsqu’il dispose d’une expérience professionnelle minimale de trois ans. (durée : 20 minutes maximum, coefficient 5).
Exemple : Concours commun catégorie C des administraions des finances.
Epreuve d´admission Entretien du candidat avec les membres du jury permettant d´apprécier ses motivations et son aptitude à exercer les fonctions postulées au sein du ministère de l´économie, de l´industrie et de l´emploi et du ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique (durée 15 minutes ; coefficient 2).

L'oral des concours : un entretien d'embauche
Peu ou prou, cette épreuve se rapproche d'un entretien d'embauche...Et oui que l'on veuille ou non, les intitulés ne laissent plus planner le moindre doute...(cf rubrique)
L'enjeu pour l'administration est de ne pas se tromper dans son recrutement. A la diffèrence d'une entreprise, si elle se trompe, l'administration pourra difficilement se débarasser de vous.
Il va donc falloir "prouver" que vous serez un "futur" collaborateur apprécié.
Pour le jury, votre recrutement devra apparaitre comme une EVIDENCE.
Pourquoi ce sera une évidence ? Car le jury devra avoir envie de travailler avec vous.
Cette envie se traduira par l'attribution d'une note.
Très bonne note : très envie de travailler avec vous ;
Bonne note : envie de travailler avec vous ;
Note moyenne : oui pourquoi pas travailler avec vous ;
Mauvaise note : pas envie de travailler avec vous.
Pour vous tester, le jury pourra vous proposer
des mises en situation (quel sera votre comportement)
des questions d'actualités (vous tenez vous au courant de l'actualité ?)

AccueilConseils généraux
Oral : conseils généraux
1 - La complexité de l'épreuve :
Vous avez un temps limité pour démontrer que vous serez un collaborateur apprecié. L'épreuve est complexe car elle fait appel à des notions suggestives. Mais tout se prépare et s'améliore !
2- Conseils partiques :
2.1 les Qualités générales à démontrer lors de l'épreuve
une aisance relationnelle ;
des capacités de raisonnement ;
des connaissances intellectuelles ;
de la motivation pour exercer votre futur métier.
Quelques règles d'or :
-Vous orientez les questions avec vos propos =>ne pas parler de ce qu'on ne maitrise pas, ce sur quoi on est gené etc...
-S'entrainer car un oral ne s'improvise pas (miser sur ses aptitudes naturelles a communiquer ne vaut que pour les orateurs nés, pour tous les autres l'entrainement est le meilleur moyen d'assurer le jour J)
-Rester pro (ne pas raconter sa vie privée etc...)
-Etre à l'aise : ne pas avoir l'air de passer son oral du bac. On est à un entretien, il s'agit d'une conversation entre adultes.
-Ne pas s'excuser 100 fois si vous ne savez pas qqchose, ne pas se dévaloriser, ne pas se justifier sur son parcours etc...
-etre avenant, souriant, (ne veut PAS dire "sans gene" ou hilare)
2.2 Attention, ce n'est pas non plus le grand oral de l'ENA !
On vous pardonnera certaines lacunes.
2.3 Ayez à l'esprit que votre prestation révélera au jury votre attitude face à une situation de stress inhabituelle.
Situation ambivalente :
Même si le jury sait que vous n'avez pas l'habitude de passer des oraux tous les 4 matins, votre maitrise du stress sera jaugée et notée.
Personne ne souhaite avoir dans son service un collaborateur paralysé par le stress en permanence.
3 Le Jury
3.1 L'impartialité
Une même procédure d'entretien doit être respectée pour tous les candidats (il n'y a pas de rupture de l'égalité des candidats devant le concours). Donc il y a forcément une trame avec des critères précis de notations.
3.2 un délai trop court pour une juger des qualités d'une personne ?
Et bien, si cela peut vous rassurer (ou vous décevoir), 15/20 minutes suffisent effectivement pour juger des qualités d'une personne. Même si le jury voit des candidats toute la journée, il est facile de reperer les "indésirables" qui par leur comportement mettront à mal un service par leur attitude (arrogance, sectarisme, racisme..etc...).
3.3 Attitude du jury
Les membres du jury ne vous parleront pas tous. Certains paraitront désagréables, d'autres agréables...
Ne vous fiez pas aux apparences du déroulement de l'entretien.
Le jury peut avoir envie de vous mettre en difficulté pour voir ce que vous avez dans le ventre. (Les meilleures notes se décrochent dans la douleur). Plus le candidat peut apparaitre parfait, plus le jury va avoir envie de le pousser dans ses retranchements pour lui attribuer une bonne note !
4 Dernier conseil pratique : préparer votre tenue avant le jour J
Un conseil à ne jamais oublier : se mettre dans des vêtements dans lequel vous êtes à l'aise.
Un truc est de porter la tenue que vous destinez à l'entretien pendant vos révisions, ainsi vous serez encore plus à l'aise et cela vous permettra de détecter la chemise qui gratte, le pull trop chaud, les chaussures qui serrent..etc...
Un adage : Le jury ne tient pas compte de la tenue vestimentaire des candidats sauf si celle-ci est négligée.
Rappel :
En fait, il s’agit ni plus ni moins d’un entretien d’embauche.
A l’issue de la prestation, on vous attribuera une note qui refletera la perception que le jury aura eu de votre prestation.
Oral des concours : Droit des fonctionnaires
Debut de chose que je pourrais dire a l oral «La fonction publique est un employeur de choix, des gens veulent se dévouer pour la société, il y a de bonnes conditions, de bons salaires, une forme de stabilité, une caisse de retraite, alors beaucoup de gens postulent», explique Jacques Bourgault, professeur associé à l'ENAP et à l'UQAM.
Elle permet aux examinateur de rebondir sur vos propos et de mieux vous sonder.
Examinateur : citez moi un droit du fonctionaire
Réponse d'un candidat : Greve
Examinateur : "et vous qu'est ce que vous en pensez ?"
Les principaux droits sont :
1- liberté d’opinion politique, syndicale, philosophique ou religieuse,
C'est la première liberté garantie au fonctionnaire. Cette liberté d'adhérer aux opinions de son choix s'accompagne du principe de non-discrimination selon lequel aucune distinction ne peut être faite en raison des opinions politiques, syndicales, philosophiques ou religieuses, du sexe (sauf emplois très particuliers), de l'état de santé ou du handicap (sauf emplois particuliers) et de l'appartenance ethnique [cf. article 6 de la loi du 13 juillet 1983].
2 - droit de grève,
Le statut reprend, sur ce point, les dispositions du préambule de la Constitution du 24 octobre 1946 en prévoyant que ce droit s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent. Cette question a toujours été ardemment discutée dans la mesure où la mise en oeuvre de ce droit doit se concilier avec le principe fondamental de la continuité du service public.
Actuellement, des textes ont précisé certaines conditions d'exercice du droit de grève (respect d'un préavis, interdiction des grèves tournantes), mais c'est principalement la jurisprudence du Conseil d'Etat qui a cherché à définir le contenu et les limites du droit de grève. Cette jurisprudence a ainsi reconnu au gouvernement le pouvoir de fixer lui-même, sous le contrôle du juge, en ce qui concerne ses services, la nature et l'étendue des limitations qui doivent être apportées à ce droit, comme à tout autre, en vue d'en éviter un usage abusif ou contraire aux nécessités de l'ordre public (arrêt DEHAENE rendu par le Conseil d'Etat le 7 juillet 1950).
Dans ce cadre, l'autorité administrative peut, notamment, désigner les personnels d'autorité ou d'exécution dont la présence est indispensable pour assurer la préservation et la continuité des services publics essentiels. Cette procédure de désignation est différente de la réquisition qui nécessite un décret en conseil des ministres. La désobéissance aux ordres de réquisition est sanctionnée pénalement alors que la méconnaissance d'une obligation liée à une procédure de désignation est susceptible d'entraîner la mise en oeuvre d'une action disciplinaire.
Mais, dès lors que la grève est licite, sont illégales des mesures qui interdiraient l'exercice de ce droit ou qui consisteraient des sanctions à l'encontre de l'agent gréviste. Toutefois, en application de la règle du service fait, l'administration est en droit d'opérer sur le traitement des retenues correspondant à la période de grève.
3 - droit syndical,
Les fonctionnaires peuvent librement créer des organisations syndicales, y adhérer et y exercer des mandats. Pour assurer leur mission de défense des intérêts professionnels des agents, les organisations syndicales représentatives disposent de certains moyens (permanents, locaux, réunions mensuelles d'information...) et débattent avec les autorités chargées de la gestion des questions relatives aux conditions et à l'organisation du travail.
4 - à la formation permanente
La loi du 13 juillet 1983 reconnaît aux fonctionnaires le droit à la formation permanente, lequel s'est traduit par la création de congés de formation professionnelle.
Au ministère des finances, le centre de formation professionnelle et de perfectionnement organise de nombreuses actions sur ce point et, dans chaque direction, un correspondant-formation est à la disposition des agents.
A cette garantie de formation correspond une obligation nouvelle : certains fonctionnaires peuvent être astreints à suivre des actions de formation professionnelle.
5 - droit de participation
La concertation s'exprime également par la participation des fonctionnaires au processus qui les associe, par l'intermédiaire de leurs représentants, à la prise de décisions les concernant. Ce droit à la participation se manifeste par l'existence de diverses institutions comme les commissions administratives paritaires (consultées préalablement aux décisions individuelles en matière de titularisation, notation, avancement, discipline, etc. ...), les comités techniques paritaires (chargés d'intervenir dans l'organisation des services, la modernisation des techniques de travail, la formation ...), les comités d'hygiène et de sécurité.
Le nouveau statut a également reconnu explicitement le droit de participer à la gestion de l'action sociale, culturelle, sportive et de loisir.
Dans ce cadre, pour la DGFIP, la sous-direction des services sociaux offre diverses prestations (voyages, séjours de vacances pour enfants et adultes, logements, prêts). Des associations interviennent également dans ces domaines (A.T.S.C.A.F., Place des Arts ...).
6 - droit à la protection
Le statut organise au profit du fonctionnaire une protection spéciale. L'Etat est, en effet, tenu de protéger le fonctionnaire lorsqu'il est victime, à l'occasion de l'exercice de ses fonctions, de menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté. L'administration peut également se porter partie civile devant la juridiction pénale.
7 - rémunération après service fait.


Oral des concours : devoirs des fonctionnaires
La question des devoirs des fonctionnaires est un grand classique des oraux.
Elle permet aux examinateur de rebondir sur vos propos et de mieux vous sonder.
Examinateur : "Citez moi un devoir du fonctionaire " ou "Citez moi les devoirs des fonctionnaires"
Réponse d'un candidat : "Reserve"
Examinateur : "Comment l'appliquer dans vos futures fonctions qu'en pensez vous ?"
Obligation de discrétion professionnelle d’information au public
Loi n° 83.634 du 13 juillet 1983, article 26 ... "Les fonctionnaires doivent faire preuve de discrétion professionnelle pour tous les faits, informations ou documents dont ils ont connaissance dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions. En dehors des cas expressément prévus par la réglementation en vigueur, notamment en matière de liberté d’accès aux documents administratifs, les fonctionnaires ne peuvent être déliés de cette obligation de discrétion professionnelle que par décision expresse de l’autorité dont ils dépendent.
Secret professionnel
Loi n°83-634 du 13 juillet 1983, article 26 Les fonctionnaires sont tenus au secret professionnel dans le cadre des règles instituées dans le code pénal.
Obligation d’information au public
Loi n°83-634 du 13 juillet 1983, article 27. "Les fonctionnaires ont le devoir de satisfaire aux demandes d’information du public dans le respect des règles mentionnées à l’article 26 loi du 13/07/83 ".
Par ailleurs, la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public, modifiée par la loi n°79-587 du 11 juillet 1979 relative à la motivation des actes administratifs et à l’amélioration des relations entre l’administration et le public, dispose que "le droit de toute personne à l’information est garanti en ce qui concerne la liberté d’accès aux documents administratifs de caractère non nominatif".
Obligation d’effectuer les tâches confiées
Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, article 28. " Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l’exécution des tâches qui lui sont confiées. Il n’est dégagé d’aucune des responsabilités qui lui incombent par la responsabilité propre de ses subordonnés."
Obligation d’obéissance hiérarchique
Loi n°83.634 du 13 juillet 1983, article 28 Le fonctionnaire "doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public." Le refus d’obéissance équivaut à une faute professionnelle.
La subordination hiérarchique impose également de se soumettre au contrôle hiérarchique de l’autorité supérieure compétente et de faire preuve de loyauté dans l’exercice de ses fonctions.
Le devoir d’obéissance impose enfin au fonctionnaire de respecter les lois et règlements de toute nature.
Obligation de réserve
Le principe de neutralité du service public interdit au fonctionnaire de faire de sa fonction l’instrument d’une propagande quelconque.
La portée de cette obligation est appréciée au cas par cas par l’autorité hiérarchique sous contrôle du juge administratif. L’obligation de réserve est une construction jurisprudentielle complexe qui varie d’intensité en fonction de critères divers (place du fonctionnaire dans la hiérarchie, circonstances dans lesquelles il s’est exprimé, modalités et formes de cette expression). 

Re: [ORAL] Questions et Mise en situation
Bonjour j'ai une question qui me turlupine un peu.

Quelles sont les missions de la DGFIP?Faut il repondre les 14 missions ci-dessous?Ou les missions de la filiere fiscale et gestion publique (citées apres ces 14 missions ci-dessous?Et les missions d'un controleur?merci

1º Elle conçoit et élabore les textes législatifs et réglementaires relatifs à la fiscalité ainsi que les instructions générales interprétatives nécessaires à leur application ;
2º Elle conçoit et élabore les textes législatifs et réglementaires relatifs au recouvrement des recettes publiques, au cadastre et à la publicité foncière, veille à leur mise en œuvre et exerce les missions d’administration correspondantes ;
3º Elle veille à l’établissement de l’assiette et à la mise en œuvre du contrôle des impôts, droits, cotisations et taxes de toute nature, ainsi qu’à leur recouvrement et à celui des autres recettes publiques ;
4º Elle veille à la production et à la qualité des comptes de l’État et concourt à leur valorisation ;
5º Elle élabore les règles et les procédures relatives au contrôle et au paiement des dépenses publiques, à la gestion financière et comptable des établissements publics nationaux ainsi que des établissements publics locaux d’enseignement, et veille à leur mise en œuvre ;
6º Elle élabore les règles et les procédures relatives à la gestion financière et comptable des collectivités territoriales et de leurs établissements et veille à leur mise en œuvre ; elle concourt à la valorisation des comptes de ces collectivités et établissements ; elle anime l’expertise économique et financière des projets d’investissements publics et l’action économique de ses services déconcentrés ;
7º Elle élabore les règles et les procédures en matière d’acquisition, de gestion et de cession des biens domaniaux dans le respect des dispositions du décret du 29 avril 2004 (décret modifié nº 2004-374 relatif aux pouvoirs des préfets, à l’organisation et à l’action des services de l’État dans les régions et départements), d’établissement de l’assiette et de contrôle des redevances domaniales ainsi que de recouvrement des produits domaniaux de toute nature, et veille à leur mise en œuvre ;
8º En liaison avec la direction générale du Trésor, elle élabore les règles et les procédures relatives à la gestion de la dette publique, à l’exécution des opérations de trésorerie de l’État, ainsi qu’à la réalisation d’opérations de collecte de l’épargne au profit de l’État et des correspondants du Trésor, et veille à leur mise en œuvre ;
9º Elle élabore et veille à la mise en œuvre des règles et procédures relatives à la vérification de l’utilisation des fonds publics ;
10º Elle représente l’État, dans les domaines de sa compétence, devant les juridictions des ordres administratif et judiciaire ;
11º Elle représente le ministère dans les négociations internationales en matière fiscale ;
12º Elle instruit les demandes d’agréments fiscaux ;
13º Elle pilote, anime et évalue ses services déconcentrés ;
14º Elle définit la politique des ressources humaines pour ses services et assure la gestion de ses personnels ; elle alloue leurs moyens ; elle conçoit et met en œuvre les méthodes et instruments d’analyse, d’audit et de contrôle de gestion de leur activité permettant d’accroître leur performance.

Filiere gestion publique:
-recouvrement des impots des particuliers
-tenue de la comptabilité de l'Etat
-gestion comptable des collectivités locales
-gestion des propriétés de l'Etat
-evaluation des biens de l'Etat

Filiére fiscale
-établissement des impots d'Etat
-établissement des impots locaux
-encaissement de l'impot
-contrôle de l'impot
-recensement du patrimoine foncier

Ca suffit - et ça peut même être condensé : assiette, contrôle et recouvrement des différents impôts ; gestion des comptes des collectivités et de l'Etat ; à détailler éventuellement si le jury le demande.

Pour les missions d'un contrôleur, ça dépend vraiment du service dans lequel il est : en Service des Impôts des Particuliers, il peut encadrer une équipe (en secteur d'assiette), organiser les travaux en fonction du planning annuel, faire du contentieux, du contrôle, de l'assiette... ; en trésorerie, il traitera les titres et mandats des collectivités...
Re: [ORAL] Questions et Mise en situation
Pour mon oral, j'avais donné la liste des missions en faisant la distinction entre filière fiscale et filière gestion publique. Comme pour les devoirs et obligations, c'est bien le genre de chose qu'il ne faut pas hésiter à apprendre par cœur (et à comprendre ce que tu apprends. Apprendre sans comprendre c'est le meilleur moyen de se faire piéger...).









QUESTIONS QUI PEUVENT ETRE POSEES

Je viens de tomber sur une vieille doc syndicale, mais elle comporte des questions d'oral toujours susceptibles d'être posées. Petit florilège :

Questions personnelles :


"Vous avez l'air timide. Vous vous voyez à l'accueil d'un centre des finances publiques ?"

"Devoir vivre en région parisienne, cela vous fait peur ?"

"Vous êtes sur la route. Il y a un accident. Que faites-vous ?"

"Faites-vous partie d'une association ?"

"Quel événement d'actualité vous a le plus touché et pourquoi ?"

"Avez-vous du mal à supporter l'autorité ?"

"Etes-vous pour ou contre les contrôles de police en matière d'alcool ou de drogues ? Ne trouvez-vous pas que c'est exagéré ? "

"Ne craignez-vous pas de vous ennuyer dans la Fonction Publique ?"

"Pensez-vous qu'un chef a toujours raison ?"

"Quel est votre plus grand échec, à ce jour ?"

"Quelle question auriez-vous aimé que l'on vous pose ?"

"Si vous êtes recruté(e), ferez-vous comme nombre de collègues qui répondent "fonctionnaire" quand on leur demande leur profession, plutôt qu'agent des impôts ou du Trésor ?"


Culture service public et fonction publique :


"Quelle est la différence entre le droit de réserve et le secret professionnel ?"

"Qu'est-ce que le service public ?"

"Est-il normal de parler de performance dans le secteur public ?"

"Qu'est-ce que le droit de retrait ?"

"Trouvez-vous normal qu'un fonctionnaire, à supposer par exemple qu'il arrive en état d'ébriété sur le lieu de travail, soit plus sanctionné qu'un salarié du privé ?"
(NB : pour ceux qui ne le savent pas, en plus de la sanction judiciaire, vous êtes passible d'une sanction administrative, une fois fonctionnaire, si vous commettez un délit ... dans le privé, votre employeur vous sanctionne rarement si vous avez conduit en état d'ébriété en allant chez Tata Lucette dimanche dernier, ou si vous avez battu votre femme dans la rue ...).

"N'y a-t'il pas trop de fonctionnaires en France ?"

"Les fonctionnaires sont-ils des privilégiés ?"

"Savez-vous comment on avance dans la Fonction Publique ?"

"Savez-vous en quoi consiste la Charte Marianne ?"



Culture économique, financière, fiscale, DGFIP :


"Quel est le premier poste de dépenses de l'Etat ?"

"Citez des impôts d'Etat, des impôts locaux"

"Quelles sont les grandes missions de la DGFIP ?"
NB : l'un de mes documents de référence ... par pitié, c'est important pour vous , lisez-le !
Rapport d'activité de la DGFIP :
www.economie.gouv.fr/files/files/directi...13/dgfip_ra_2013.pdf

"Où paie-t-on ses impôts ?"


Mises en situation :


"Une personne se présente au guichet pour vous demander un renseignement. Malheureusement, vous n'avez pas la réponse. Que faites-vous ?"

"Une vieille dame vous offre une boîte de chocolats pour vous remercier. Que faites-vous ?"

"Vous êtes au guichet et des braqueurs débarquent, fusils à la main. Que faites-vous ?"

"Un collègue de votre bureau est par terre, inanimé. Que faites-vous ?" SUIVRE PROTOCOLE EX SECURISER LES LIEUX DEMANDER A LA PERSONNE DE NOUS REGARDER SI ELLE LE PEUT VOIR SI QQUN A LE SECOURISME + APPELER LES SECOURS.

"Une personne en dehors de votre travail vous demande des informations sur votre travail, que répondez-vous ?"

"Un ami a des pénalités de retard pour le paiement de ses impôts et vous demande de faire quelque chose, que faites-vous ?"

"Votre collègue arrive tous les jours avec une demi-heure de retard et vous êtes donc obligé(e) d'assurer l'accueil devant beaucoup de monde, tout seul. Que faites-vous ?"

"Un contribuable a toujours été en règle, mais pour une fois a dépassé de 2 jours la date de dépôt de la déclaration de revenus. Il vient vous voir en se plaignant d'avoir reçu une majoration et vous demande de lui faire une remise. Que faites-vous ?"

"En 5 points, quelles sont vos motivations pour passer ce concours ?" :

me concernant, Hermine, en 2006, quand j'ai passé ce concours (je précise qu'ici, j'ai décliné mes motivations par ordre décroissant d'importance, à mes yeux) :
1. devenir fonctionnaire pour avoir ensuite un large choix d'évolution professionnelle (métier ou grade), ce qui n'était pas du tout le cas dans mes emplois précédents dans le privé ; je ne me vois pas exercer le même métier pendant 30 ans, je n'ai pas du tout ce caractère-là, j'ai besoin d'évoluer et d'apprendre sans cesse de nouvelles choses ; ce concours me permet de commencer, même si c'est "au bas de l'échelle" ;
2. devenir fonctionnaire pour avoir la certitude d'avoir un salaire (traitement) en fin de mois (le montant du traitement n'est pas un critère absolu pour moi), car je suis mère de famille et on ne vit pas que d'eau fraîche. J'ai besoin d'être certaine de pourvoir aux besoins de mes enfants ;
3. devenir fonctionnaire car on est au service du public (surtout à la DGFIP, quasiment tout le monde s'est déjà rendu dans un centre des impôts au moins une fois dans sa vie) et j'aime ce contact : j'étais déjà au contact de différents publics dans mes emplois exercés dans le privé et j'appréciais de pouvoir aider et renseigner les clients et les prestataires ; sensation du devoir accompli quand le client est content ;
4. devenir fonctionnaire à la DGFIP parce que j'aime les chiffres et j'aime rédiger, j'ai également exercé dans un cabinet d'audit dans le privé ce qui m'a permis d'aborder des points juridiques (filiales ; associés du cabinet) ce que j'ai trouvé passionnant ;
5. devenir fonctionnaire à la DGFIP pour me sentir utile dans le recouvrement des impôts et taxes ... ben oui ... : la fraude et "l'argent qui s'envole", cela ne colle pas avec ma vision personnelle des finances publiques ni à celle de la contribuable que je suis. Je n'ai pas une âme de justicière, je ne suis absolument pas indispensable à la DGFIP et je n'ai rien de plus que les autres. Mais quand je découvre une fraude et que je contribue à ce que l'argent revienne dans les caisses de l'Etat, je suis contente


Préparation à l’épreuve orale
QUESTIONS POSÉES PAR LE JURY


Pour vous aider à préparer l’épreuve orale, je vous ai rassemblé les différentes questions posées aux oraux qui ont été rapportées sur le forum depuis 2009 (soit sur 3 sessions).
Comme certaines questions datent d’il y a plusieurs années, elles peuvent ne plus être d’actualité. Je parle notamment de celles au sujet de la fusion entre la direction générale des Impôts et la direction générale de la Comptabilité publique (le Trésor public) pour former la direction générale des Finances publiques. Cette fusion a commencé en octobre 2007 (fusion des directions début avril 2008) et est en 2014 quasiment achevée, il est donc moins probable d’avoir des questions à son sujet désormais.

Cela peut servir pour les autres concours de la DGFIP (notamment contrôleur) même si ces derniers seront plus complexes afin de se rapprocher des responsabilités requises.

Il y en a peu de la DGDDI puisque nous avons eu peu de retour jusqu’à présent.

Vous remarquerez qu’il y en a (vraiment) beaucoup. J’ai tout de même essayé de les résumer et je vous les ai classées par thème puis sous-thème et enfin par petits groupes.

On ne vous propose pas de réponse toute faite, l’important est que vous vous prépariez en autonomie afin de trouver les bonnes réponses qui vous correspondent. De toute façon cette liste est loin d’être exhaustive et le jury cherchera à vous surprendre pour vous connaître au naturel et non assister à un débit de stéréotypes.
Il n’est donc pas nécessaire d’apprendre les questions par cœur mais uniquement de connaître les domaines dans lesquels vous devez encore travailler pour arriver à répondre sans vous perdre et à trouver les bonnes réflexions afin de réagir aux interrogations des examinateurs.
Vous devrez arriver à bien justifier toutes vos réponses pour convaincre le jury.
*
* *
DATE DE CRÉATION ET DE MODIFICATION
indiquée par un chiffre en fin de question
1. Liste 2012 (et années entières)
2. Liste 2013


1º SITUATION PERSONNELLE, DEVENIR FONCTIONNAIRE
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
• Présentation

Les entretiens oraux commencent toujours par une présentation personnelle. La durée est généralement limité à 2 ou 3 minutes (parfois moins).
Le jury va se servir de ce que vous dites dans cette première partie pour ses questions : situation familiale, études, expériences professionnelles, rapport avec l’actualité, lien avec les futures fonctions d’agent… Il peut d’ailleurs vous couper vous des précisions ou vous éviter de vous disperser. La présentation demandée dure normalement 2 minutes, pas plus.

• Vie privée

— Quelle est votre situation familiale : êtes vous marié, avez vous des enfants ? ¹
— Quel est votre parcours scolaire ? Pourquoi avoir choisi cette branche d’études ? ¹
— Quelle est votre activité actuelle ? ¹
— Quelles sont vos expériences passées ? Qu’est-ce que cela vous a apporté et qu’en avez-vous retenu ? ¹

— Quelles sont vos passions, quels sont vos loisirs, quelles sont vos activités culturelles ? Le jury pourra rebondir dessus (par exemple si vous aimez la lecture on vous demandera votre dernier livre ou ce que vous avez pensé de tel ouvrage). ¹
— Avez-vous déjà téléchargé de la musique ou des films sur internet ? Même pas une fois ? ²

— Quelles sont vos qualités, quels sont vos défauts ? Citez-en plusieurs. ¹
— Pensez-vous être timide ? Être au contact du public vous pose-t-il problème ? ¹
— Citez un challenge que vous avez remporté ? ¹
— Êtes-vous ambitieux ? ¹
— Pourquoi êtes-vous stressé ? ²

— Vous laissez-vous « marcher sur les pieds » ? ¹
— Vous arrive-t-il de douter ? Pourquoi ? ¹
— Comment supportez-vous la critique ? ²
— Quel est votre rêve dans la vie ? Quel serait le métier de vos rêves ? ¹
— Quel personnage célèbre auriez-vous aimé être ? ²
— De quoi êtes vous le plus fier ? ¹
— Comment vous voyez-vous dans 10 ans ? ¹
— Que feriez-vous si vous gagniez au loto ? ²

— Quel a été le fait le plus marquant pour vous ? ¹
— Que pensez-vous de la télé-réalité ? des réseaux sociaux ? ¹

— Je reste en ville ce soir, que me conseillez-vous d’aller voir au cinéma ce soir ? ²
— Quelle est la recette de la pâte à crêpes ? ²
— Pour vous, qu’est-ce qui est le meilleur sur une pizza ? ²
— Quelle est la couleur de voiture que vous préférez ? ²
— Si vous pouviez faire construire votre maison n’importe où dans le monde, où se situerait-elle ? ²

• Concours

— Pourquoi la fonction publique, pourquoi devenir fonctionnaire ? ¹
— Vos expériences n’ont rien à voir avec le service public, la fiscalité, la comptabilité ou les finances. Alors pourquoi passer ce concours ? ¹
— Avez-vous passe d’autres concours ? Si oui, pourquoi avoir passé un autre concours qui n’a rien à voir avec les finances publiques ? ¹
— Pourquoi quitter votre emploi actuel ? Pourquoi ne pas avoir passé un concours plus dans vos expériences ou dans vos fonctions actuelles ? ¹
— Comment avez-vous préparé ce concours ? ¹
— Ce n’est pas la première fois que vous passez ce concours : qu’avez-vous retenu de vos erreurs précédentes ? ¹
— Avez-vous indiqué à vos proches que vous passiez ce concours ? Comment leur avez-vous annoncé ? ²

— Qu’est-ce qui fait qu’on vous accepterait votre admission au concours ? ¹
— Êtes-vous satisfait de votre prestation, pensez-vous avoir réussi ? ¹
— Il reste une minute d’oral, convainquez-nous de vous prendre. ¹
— Avez-vous préféré l’oral ou l’écrit ? ¹
— Quelle est la question que vous auriez voulu que l’on vous pose ? À l’inverse à quelle question n’auriez-vous pas voulu répondre ? ¹

• Future affectation

— Vous risquez de ne pas être affecté dans un service proche de votre domicile. Serez-vous capable de déménagez loin de chez vous et de vos proches ? même à l’autre bout de la France ? même en plein cœur de l’Île-de-France où les logements sont rares et la vie est chère ? même si votre conjoint ne peut vous suivre ? même si vous avez des jeunes enfants ? ¹
— Au bout de combien de temps pensez-vous pouvoir retourner dans votre région ou d’aller dans celle de votre choix ? ¹

— Quelles qualités pensez-vous avoir pour entrer dans la fonction publique ? ¹

— Avez-vous envie d’évoluer ? Allez vous passer des concours des catégories supérieures ? Pourquoi ? Ne serait-ce pas gênant pour vos collègues agents de catégorie C qui sont là depuis 30 ans ? ¹ ²
— Pensez-vous passer dans le futur des concours d’autres administrations ? ¹

— Comment allez-vous indiquer à vos proches où vous travaillez ? ²


2º ÉTAT, FONCTION PUBLIQUE, SERVICES PUBLICS
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

— Quel est le nom du ministre actuellement chargé des Finances ? Quelles sont ses missions ? Y a-t-il un ministre chargé du Budget et qui est-il ? ¹
— Quel est le ministre actuel de l’Intérieur, de la Défense, de la Justice, du Travail, de la Santé, de l’Éducation nationale, des Affaires étrangères, de l’Agriculture… ? ¹

— Quel est le premier poste de dépense de l’État ? ¹
— Quel est le montant actuel de la dette de l’État ? ¹
— Qu’est-ce que le déficit ? ¹
— Qu’est ce que la rentabilité ? Un État, un fonctionnaire doit-il être rentable ? Comment procède l’Administration pour être rentable ? Un agent doit-il avoir des objectifs chiffrés ? Qu’en pensez-vous ? ¹
— Qu’est-ce que la LOLF ? ²

— Comment se passe la modernisation de l’État ? Quels sont les actions concrètes ? ¹
— Que pensez-vous de la reforme de l’État ? ¹
— Que pensez-vous de la dématérialisation ? ²
— Qu’est-ce que la RGPP ? Pensez-vous qu’elle est positive ? et indispensable ? ¹
— Des services publics autres que la DGFIP ont-ils fusionnés récemment ? ¹

— Que vous évoque la notion de service public ? ¹
— L’Administration a-t-elle toujours raison ? ¹
— Le service public est-il toujours exercé par des administrations publiques ? Si non, donnez des exemples. ¹
— Connaissez-vous les circonstances des privatisations de certains services publics ? ¹
— Qu’est-ce que l’intérêt général ? L’intérêt général et le service public sont-ils nécessairement liés ? ²
— Que pensez-vous de la levée de l’anonymat dans l’Administration ? Comment peut-elle se traduire concrètement ? ²

— Qu’est-ce qu’un fonctionnaire ? Quel est son statut ? ¹
— Vous travaillez dans le secteur privé, que pensez-vous du fait que dans le secteur public on demande de plus en plus fréquemment aux salariés des requêtes qui sont faites dans le secteur privé, c’est-à-dire rendement, productivité, etc. ? ¹
— Que pensez-vous de la rémunération au mérite ? Préférez-vous une prime pour un travail individuel ou collectif ? ¹ ²
— Que pensez-vous de la notation ? ¹

— Quels sont tous les droits des fonctionnaires ? ¹
— Tous les fonctionnaires ont-ils le droit de grève ? Que pensez-vous de ce droit ? N’est-ce pas égoïste à l’égard les agents non grévistes qui doivent assumer tout le travail lors d’une grève ? ¹ ²
— Existe-t-il un service minimum dans les services publics ? ¹
— Les fonctionnaires peuvent-ils s’exprimer librement ? ¹
— Qu’est-ce que le droit à la protection ? ¹
— Que pensez-vous du droit syndical ? ¹
— Ne pensez-vous pas que l’on devrait créer un lieu de culte pour pouvoir pratiquer sa religion sur le lieu de travail ? ¹
— Un fonctionnaire peut-il avoir une autre activité lui procurant un revenu en plus de ses fonctions ? ¹
— Avez-vous le droit d’utiliser internet, la messagerie électronique, le téléphone à titre personnel ? ²

— Quels sont les devoirs des fonctionnaires ? ¹
— Qu’est-ce que le droit de réserve ? Qu’est-ce que le devoir de discrétion ? ¹
— Comment différenciez-vous le devoir de réserve, le devoir de discrétion et le secret professionnel ? ¹
— Hiérarchiquement vous mettriez l’obligation de secret professionnel avant celle de la réserve ou l’inverse ? ¹
— Qu’est ce que la déontologie ? ²
— Un fonctionnaire doit-il toujours obéir ? Si non, donnez un exemple. ¹
— Un fonctionnaire doit-il nécessairement être mobile ? ¹

— Une infraction pénale commise par un fonctionnaire en dehors de son travail aura-t-elle une incidence sur sa carrière ? Trouvez-vous cela normal ? ¹ ²
— Comment s’appelle en terme juridique le fait de demander à un contribuable ou usager un paiement qui n’est pas dû ou d’un montant supérieur à ce qui est dû ? Quelles peuvent en être les conséquences pour l’agent en faute ? ¹

— Que pensez-vous du concours comme mode de recrutement dans la fonction publique ? Pourquoi ne pas recruter de la même façon que dans le privé ? ¹
— Cela vous dérange-t-il que les femmes avec 3 enfants soient recrutées sans condition de diplôme ? ¹
— Y a-t-il trop de fonctionnaires ? ¹
— Les fonctionnaires sont-ils des privilégiés ? ¹
— Les fonctionnaires sont-ils bien rémunérés ? Sont-ils mieux rémunérés que dans le secteur privé ? ¹
— Selon vous, pourquoi y a-t-il plus de femmes que d’hommes dans l’Administration ? ²
— Quelqu’un a dit qu’en France on sème des fonctionnaires et qu’on récolte des impôts, qu’en pensez-vous ? ¹
— Y a-t-il des inconvénients à travailler dans la fonction publique ? ²
— Quelle image avez-vous de l’administration française ? Qu’est-ce qui pourrait être fait pour que cela change ? ²

— Questions sur l’actualité législative : que pensez-vous de telle loi ou projet de loi, de telle réforme, du budget prévisionnel de l’année prochaine ? ¹
— Que pensez-vous des nouvelles dispositions prévues dans le projet de loi de finances ? ¹
— Quel est le montant actuel du SMIC ? ¹
— Que pensez-vous de la phrase « nul n’est censé ignorer la loi » ? ²
— Que connaissez-vous de la CNIL, de la CADA ? ²


3º LA FISCALITÉ, LA DGFIP, LA DGDDI, LES FUTURES FONCTIONS D’AGENT C
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
• Les impôts français

— Citez les principaux impôts en France. Citez des impôts perçus au profit de l’État et d’autres au profit d’autres organismes. ¹
— Citez un impôt sur la consommation. ¹
— Que signifie « asseoir un impôt ? Et le « liquider » ? ²
— Qu’est-ce qu’un impôt « direct » ? ²
— Qui paie l’impôt sur le revenu ? Combien cela représente-t-il sur le total des foyers de France ? ¹
— Quel est l’impôt qui rapporte le plus à l’État ? ¹
— Qu’est-ce qui rapporte le plus à l’État : l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu ? ¹
— Qu’est-ce que la taxe professionnelle ? Par quel dispositif a-t-elle été remplacée ? ¹
— Qui est redevable de la contribution à l’audiovisuel public ? N’y a-t-il que les particuliers ? Quels organismes la perçoivent ? ²
— Quels sont les moyens modernes de payer ses impôts ? Peut-on être pénalisé si on ne les utilise pas ? Peut-on bénéficier d'un avantage si on s'engage à en utiliser un ? ²
— Y a-t-il d’autres administrations ou services que la DGFIP qui liquident et recouvrent des recettes fiscales ? ¹
— Qu’est-ce qu’une niche fiscale ? ²
— Qu’est-ce l’évasion fiscale ? ¹
— Qu’est ce que le bouclier fiscal ? Qu’en pensez-vous ? ¹
— Les impôts vous semblent-ils justes ? Pour vous, lesquels sont justes et lesquels sont injustes ? ¹
— Sur quoi s’applique la TVA ? Qui est redevable de la TVA : les entreprises ou les consommateurs ? ²
— Quels sont les taux de TVA ? Sont-ils identiques partout en France ? Citez un produit ou service pour chacun des taux ?
— La TVA est-elle un impôt juste ? Qui paie la TVA, comment est-elle calculée et recouvrée ? Si deux hommes, l’un gagnant 10 000 euros, l’autre 1 000 euros, vont faire leurs courses dans le même supermarché et ressortent avec le même chariot, ils paient la même TVA. Trouvez-vous cela vraiment juste ? Quel est le dispositif fiscal rétablissant ce déséquilibre ? ¹
— Est-ce normal pour vous de payer ses impôts ? ²
— Si vous pouviez créer un impôt, quel serait-il ? ¹
— Quel impôt souhaiteriez-vous supprimer et pourquoi ? Cela aurait-il un effet sur l’économie ou sur les finances publiques ? ¹

• L’administration des Finances publiques

— Que signifie « DGFIP » ? Quelles sont les grandes missions de la DGFIP ? Comment est-elles organisée ? Qui est son directeur général actuel ? ¹
— La DGFIP est-elle moderne ? ²
— Comment la DGFIP est-elle organisée ? Quelle est la différence en le pôle fiscal et le pôle de gestion publique ? ¹
— De quel ministère dépend la DGFIP actuellement ? ¹
— La DGFIP a-t-elle toujours existé ? Qu’y avait-il avant la DGFIP ? Pourquoi ce changement ? Quand s’est-il déroulé ? Qu’a-t-il apporté pour les usagers ? Cette modification est-elle positive selon vous ? même si des trésoreries de proximité ont été fermées notamment en milieu rural ? ¹ ²
— La fusion a mélangé sous une direction unique des services très différents tant dans leurs missions que dans leur manière de travailler. N’est-ce pas une source de confusion pour les usagers ? ²
— Si la fusion n’a concerné que les impôts, pourquoi ne pas avoir simplement transféré les services de recouvrement du Trésor public vers les services fiscaux de la DGI ? ²
— Aujourd’hui, existe-t-il encore des centres des Impôts ? ²
— Avec la fusion des CDI et trésoreries en SIP, existe-t-il encore des trésoreries ? pourquoi ? ²
— Pour les professionnels quels étaient les services de calcul et de paiement des impôts avant la DGFIP ? La DGFIP a-t-elle eu une incidence pour les contribuables professionnels (les entreprises) ? ¹
— En cas de désaccord persistant entre un contribuable et son service des Impôts, quels peuvent être les recours de l’usager ? ²

— Qu’est-ce qu’un SIP, un SIE ? Quelles sont leurs missions ? Y a-t-il d’autres services au contact du public à la DGFIP ? ¹
— Quels peuvent être les domaines d’action et les missions d’une trésorerie ? ¹
— Quelles sont les missions du Cadastre ? ²
— Qu’est-ce que la publicité foncière ? ²
— Qu’apporte la DGFIP aux collectivités locales ? ¹
— Trouvez-vous normal que ce soit la DGFIP – donc l’État – qui se charge de l’assiette, de la liquidation et du recouvrement des impôts locaux perçus par les collectivités ? Ne penseriez-vous pas que cette mission devrait être transférée aux collectivités bénéficiaires de cette fiscalité locale ? ¹
— Quel service gère la propriété de l’État ? À l’origine, quelle administration se chargeait de cette propriété ? pourquoi ? ¹
— Certains agents de la DGFIP peuvent-ils être armés ? Lesquels ? ²

— Pourquoi avoir choisi la DGFIP ? Comment vous êtes-vous renseigné sur cette administration ? ¹
— Que pensez-vous de la moyenne d’âge élevée à la DGFIP ? ²
— Avez-vous visité des services de la DGFIP ? Si oui, lesquels et pourquoi ceux-ci en particulier ? Qu’en avez-vous pensé ? ¹
— Comme vous vous êtes renseigné sur la DGFIP, ce que vous avez appris a-t-il changé votre image de cette administration ? Comment voyiez-vous les services des Impôts et du Trésor public avant de connaître la DGFIP ? ¹
— Que pourriez-vous apporter à la DGFIP ? ¹
— Pensez-vous être encore à la DGFIP à la fin de votre carrière ? Et si oui dans quel service ? à quel niveau et à quel poste ? ¹
— Doit-on parler de contribuables, de redevables, d’usagers ou de clients ? ²
— Pensez-vous que la DGFIP doit être intransigeante et faire appliquer strictement la loi quel que soit la situation des contribuables ou bien qu’elle doit déroger aux règles pour adapter les principes de droit à chacun ? ²
— Quelqu’un dit que les services des Impôts ne sont bons qu’à prendre l’argent, qu’en pensez-vous ? ²
— Certains pensent qu’à la DGFIP « il y a moins de personnes qui rament et plus de personnes qui calculent l’inclinaison des rames », qu’en dites-vous ? ²

• L’administration des Douanes et Droits indirects

— Que signifie DGDDI ? Que signifie DGDDI ? À quels ministères est-elle actuellement rattachée ? Quelles sont ses domaines d’action ? Quelles sont ses domaines d’action ? ²
— Quelle est l’organisation de la DGDDI, quels sont les services locaux de la DGDDI ? ²
— Quelles peuvent être les missions d’un agent de constatation (catégorie C) à la DGDDI ? ²
— Qu’est-ce qu’un impôt « indirect » ? Quels produits ou services sont soumis à des taxes indirectes ? ²
— Pourquoi avoir choisi la branche surveillance et pas la branche administrative ? ²
— Que pourriez-vous apporter à la DGDDI ? ²
— Que pensez-vous du port de l’arme pour les douaniers ? N’est-ce pas superflu pour des agents d’une administration chargée de recettes fiscales ? ²
— Pourquoi est-ce la DGDDI qui lutte contre la contrefaçon ? ²

• Agent catégorie C : motivations - niveau - fonctions-missions – hiérarchie

— Pourquoi avoir choisi la DGFIP alors que vous avez un diplôme et une expérience très différents de ses domaines d’activité ? ¹
— Pourquoi avoir passé le concours de catégorie C alors que vous auriez pu avec votre diplôme passer le concours de catégorie A ? ou au moins celui de catégorie B ? Vous ne pensez pas que vous n’auriez même pas dû passer le concours de catégorie C ? ¹
— Que penseriez-vous si le ministère ouvrait le concours aux étrangers ressortissant de l’Union européenne comme c’est le cas pour d’autre métiers de la fonction publique ? ²
— Quelles sont les différences entre le métier d’agent de la filière fiscale et celui d’agent de la filière de gestion publique, depuis la fusion ? ¹
— Quelles sont vos motivations pour passer ce concours ? ¹
— Si vous pouviez choisir entre le service des Impôts et la trésorerie, quel serait votre choix et pourquoi ? ¹
— Pourquoi avoir choisi un métier « répressif » dans la fonction publique ? ¹
— Si vous aimez les chiffres, pourquoi ne pas avoir passé le concours de l’INSEE ou celui de professeur de mathématiques ? ¹ ²
— Vous aimez le respect des lois et le maintien de la justice, pourquoi ne pas être devenu gendarme ou gardien de la paix ? ²
— Si vous avez envie de venir en aide aux usagers, pourquoi ne pas avoir préféré un emploi dans une caisse d’allocations familiales, un centre d’action sociale, ou un service des Affaires sociales de l’État ? ¹
— Vous souhaiter entrer à la DGFIP pour être au contact du public, pour des missions de finances publiques, mais vous risquez aussi d’être envoyé en direction pour des tâches internes purement administratives dans un bureau (ressources humaines, versement des rémunérations, organisation des services, gestion immobilière…) ? Qu’en penseriez-vous ? ¹
— Si vous deviez parler du concours commun à un proche, que lui diriez-vous ? ¹
— Pourquoi avoir choisi telle branche avant telle autre, par exemple la DGFIP avant la DGDDI ? Avant c’était une filière avant une autre entre fiscalité et gestion publique, mais ce choix n’est plus en vigueur à l’inscription pour les agents de catégorie C. ¹
— Vous n’avez pas choisi la DGDDI mais si vous y êtes affecté conserverez-vous quand même le bénéfice du concours ? ²
— Combien y aura-t-il de postes ouverts pour ce concours ? ¹
— Que pensez-vous du nombre de postes ouverts cette année ? par rapport aux années précédentes ? ¹

— Qu’allez-vous faire en tant qu’agent, quelles pourront être vos fonctions et vos missions ? ¹
— Combien de temps dure la formation ? Est-ce suffisant ? ²
— Que pensez-vous du travail le dimanche ? Que feriez-vous si on vous proposait de travailler le samedi et le dimanche ? ¹
— Ne pensez-vous pas que vous allez effectuer uniquement des tâches d’exécution basiques et répétitives (à longueur de journée encaisser des chèques, saisir des déclarations ou classer des dossiers) ? Cela vous dérange-t-il ? N’allez-vous pas vous ennuyer et être frustré avec vos diplômes et vos expériences d’un niveau plus élevé ? ¹
— Cela vous dérangerait-il d’être affecté à l’accueil du public alors que vous avez un diplôme élevé ? ¹
— Quelle est la rémunération d’un agent de catégorie C ? ¹
— Trouvez-vous normal que le chef de service touche une prime pour le travail effectué par ses agents ? Dans ce cas et par corrélation, pourquoi les agents ne toucheraient-ils pas une prime pour le travail effectué par leur chef ? ²
— Avec cette nouvelle fusion, les agents des deux filières devront être plus polyvalents. Cela ne vous dérangerait-il pas d’avoir, avec une même rémunération, peut-être pas le double de travail à faire, mais le double de technicité ou de compétences à avoir ? ¹
— Quelles seraient vos qualités dans ce poste ? ¹
— Est-il important d’être bien habillé ? Que signifie pour vous « être bien habillé » ? ¹
— Pensez-vous que le sourire soit important pour ce poste ? ¹
— Pourquoi voulez-vous faire de l’accueil alors que vous êtes d’une nature plutôt timide ou réservée ? ¹
— Si on vous demande à l’avenir de former les nouveaux agents, serez-vous intéressé ? ¹

— Qu’est-ce qu’un bon collègue ? Qu’est-ce qu’une bonne équipe, un bon service ? ¹ ²
— Qu’est ce qu’un bon supérieur ? Qu’en attendez-vous ? Que pouvez-vous lui apporter ? Pensez-vous qu’il aura toujours raison ? ¹ ²
— Qu’est-ce pour vous être compétent ? ²
— Cela vous dérange-t-il que votre chef de service soit une femme ? soit une jeune personne de 23 ans ? soit une jeune femme de 23 ans ? ¹
— Que pensez-vous si vous avez un chef moins diplômé que vous ? ²
— Préférez-vous le travail individuel ou collectif ? ²
— Que pensez-vous du tutoiement avec ses collègues, ses supérieurs (contrôleurs, inspecteurs), son chef de service ? ²
— Que pensez vous du tutorat ? Pensez-vous que cela existe à la DGFIP ? ²
— Que pensez-vous de la pause café entre agents ? ¹
— Les nouvelles technologie empêchent-elles les collègues de communiquer correctement entre eux ? ²
— Trouvez-vous normal que les agents soient obligés de pointer leur présence ? N’est-ce pas du « flicage » ? ²
— Quel grade pensez-vous atteindre à la fin de votre carrière à la DGFIP ? ¹
— Qu’est ce qui pourrait faire que vous démissionneriez de votre poste ? ¹


4º MISES EN SITUATION
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
• Avec les usagers
QUE FAITES-VOUS, COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS…

… si une femme se présente à l’accueil avec le visage intégralement masqué par un voile ? ¹
… si un contribuable se présente à l’accueil agressif et insultant ? et il ne se calme toujours pas ? ¹
… si deux usagers en attente se disputent et en viennent aux mains ? ²
… si un contribuable indique ne pas pouvoir payer et menace de se suicider si il n’obtient pas une remise ? ²
… si vous êtes responsable de la caisse et une personne vous menace avec une arme pour en prendre le contenu ? ¹
… si vous êtes affectée dans un quartier où il y a une grande mixité ethnique et qu’un homme d’origine africaine vous dit qu’il ne veut pas traiter avec vous car vous êtes une femme, jeune de surcroît ? ¹

… si le préfet vous demande des informations sur un dossier en vous indiquant que c’est urgent ? ¹
… si le maire veut un règlement mais il manque un papier justificatif ? et que c’est pour un ami ? ¹
… si un individu se présente avec une fausse pièce d’identité ? ¹
… si une personne dit avoir des difficultés pour payer ses impôts et demande un étalement alors qu’elle est venue dans un voiture de luxe et porte des vêtements de marque ? ¹
… si un usager vous dit que vous avez commis une erreur et vous demande de la corriger sur-le-champ ? Et qu’il ne vous croit pas lorsque vous lui expliquez qu’il n’y a pas d’erreur de la part du service (c’est-à-dire qu’en réalité c’est une erreur de sa faute ou qu’il n’y a aucune erreur) et se plaint que vous effectuez mal votre travail ? ¹

… si une personne vous offre une boîte de chocolat pour remercier ? N’en prenez-vous pas au moins un pour lui faire plaisir et qu’elle ne se soit pas déplacée pour rien ? ¹
… si une personne vous amène une bouteille de vin ou un bon cadeau pour bénéficier d’un délai supplémentaire pour payer son impôt ? ¹
… si une personne âgée attend l’ouverture du centre des Finances publiques par – 5 °C alors que c’est la pause déjeuner des agents ? ¹

… si une personne se présente à l’accueil ou vous contacte téléphone pour vous demander un renseignement et que vous n’avez pas la réponse ? Vous collègues sont tous absents, comment faites-vous ? ¹
… si c’est l’heure de fermeture et il reste encore un grand nombre de personnes dans la file d’attente alors qu’aucun de vos collègues n’est présent pour les recevoir en plus de vous-même. Et que votre supérieur est dans l’incapacité de vous fournir de l’aide ? ²
… si vous recevez un appel vous indiquant qu’une bombe vient d’être posée dans le centre ? ²
… si le Gouvernement adopte une mesure particulièrement injuste et que vous devez l’expliquer aux contribuables ? ¹

• Dans le service
QUE FAITES-VOUS, COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS…

… si lors de votre arrivée en poste un collègue déclare qu’il ne veut pas de vous et demande à partir à tout prix ? ²
… si lorsque vous arrivez en poste vos collègues ne vous remarquent pas et ne veulent pas vous former parce qu’ils ont trop de travail à faire ? ¹
… si on vous dit en arrivant que vous n’allez faire que du classement de papiers ? ¹
… si vous êtes en poste depuis quelques années et qu’une jeune recrue n’arrête pas de vous poser des questions ou demander des conseils ? ²
… si un collègue qui travaille à temps partiel vous laisse le travail qu’il n’a pas fait pour les jours où il est absent ? ¹
… si votre collègue qui est chargé de l’accueil arrive tous les jours en retard et que le chef vous demande de le remplacer chaque fois alors que vous avez vous-même du travail à effectuer ? ²
… si un collègue a un enfant gravement malade et est donc absent régulièrement, n’a pas la tête au travail et que votre supérieur vous indique que vous reprendrez son travail en effectuant si besoin des heures en plus ? ²
… le service ne peut réaliser ses objectifs et est donc critiqué par la direction alors qu’une personne dans le service est handicapée et travaille plus lentement qu’une personne valide ? ¹
… si une personne au téléphone se dit être un collègue d’un autre service et vous demande des renseignements sur un contribuable que vous auriez en commun ? ¹
… si vous êtes surchargé de travail et que personne ne veut vous aider ? ²
… pour gérer le travail en cas de surcharge : traiter en priorité les cas rapides pour effectuer un maximum de travail ou bien les cas urgents qui prennent du temps et retardent le reste ? privilégier les dossiers importants ou ceux urgents ? ¹ ²
… si un collègue dit que vous faites très mal votre travail ? ²
… si un collègue qui a rendez-vous médical à la pause méridienne veut vous donner son badge pour que pointiez à sa place afin de lui éviter de perdre trop d’heures sur son compte horaire ? ²
… si on ne vous laisse jamais de congés à Noël et Nouvel An ? ¹
… si un collègue a pris les mêmes congés que vous et ne veux pas les changer ? ¹
… si vous devez partir en vacances mais finalement votre binôme qui devait vous remplacer est en arrêt maladie ? et que votre chef vous demande de ne pas prendre vos congés pour assurer la permanence ? ²
… si deux collègues se disputent ? et se battent ? ²
… si vous vous faites harceler au travail ? ou si vous êtes témoin d’un collègue harcelé ? et que dans ces deux cas le harcèlement vient du chef de service ? ¹

… si un collègue arrive constamment en retard ? ¹
… si un collègue prend 2 heures de pause déjeuner au lieu de 45 minutes ? et qu’il ne pointe pas à sa sortie pour que ce ne soit pas compté dans son temps de pause ? ¹
… si un collègue n’effectue pas son travail alors que les autres agents du service travaillent dur ? et qu’il est constamment au téléphone avec des proches, navigue en permanence sur des réseaux sociaux ou s’amuse à des jeux en ligne ? ¹
… si un collègue ne se lave et dégage une odeur corporelle désagréable ? ¹
… si un collègue arrive au travail sous l’emprise de l’alcool ? ou s’il a consommé des produits stupéfiants ? En parler au chef de service ne serait-ce pas de la délation ? ¹
… si un collègue est toujours de mauvaise humeur ou fait sans cesse preuve de mauvais esprit, ce qui perturbe le bon fonctionnement du service ? Et si c’est votre supérieur ? ¹
… si un collègue déprime ? et sa dépression augmente ? ¹
… si un collègue vole dans la caisse du service ? ¹
… si un collègue récupère dans l’armoire du service des fournitures de bureau pour la rentrée scolaire de ses enfants ? ¹
… si vous apprenez qu’un collègue dispense des cours payants de fiscalité parallèlement à ses fonctions à la DGFIP ? En a-t-il le droit ? ¹

… si vous avez réceptionné des colis pour le service mais que ceux-ci ont disparu ? ²
… si au moment où vous prenez la caisse vous vous rendez compte qu’il manque de l’argent ? Et que votre supérieur vient de partir ? Et que cela s’est déjà passé hier et que l’erreur était bien de votre faute ? ¹
… si il y a une erreur positive dans votre caisse (c’est-à-dire plus d’argent qu’il n’aurait dû y en avoir) ? et votre chef vous dit de le mettre de côté pour les futures erreurs ? ¹
… si votre supérieur vous demande un dossier et que vous apprenez par la suite que c’est une personne avec laquelle il a un différend personnel ? ¹
… si vous travaillez sur un dossier et vous vous êtes construit un avis sur celui-ci mais que lorsque vous le présentez à votre supérieur celui-ci en pense tout le contraire ? ²
… si votre supérieur vos envoie en formation, puis dès le début vous demande de revenir en poste puisqu’il manque trop de monde ? ¹
… si votre chef vous apporte plein de travail alors que vous êtes déjà débordé ? et que cela vous amène à effectuer des heures supplémentaires qui ne vous seront pas comptées ? ¹
… si votre chef vous dit que vous n’allez pas assez vite et que le retard s’accumule ? ¹
… si votre chef vous donne des constamment des ordres qui ne vous plaisent pas ou vos demande toujours du travail ennuyeux ? ¹
… si votre supérieur vous demande d’effectuer des tâches qui ne font pas partie de vos attributions ? ²
… si votre chef vous ordonne d’effectuer un acte illégal ? ¹
… si lors de l’entretien annuel votre chef ne vous fait que des reproches ? ¹
… si votre chef vous demande d’emporter du travail à votre domicile ? Et cela était possible le feriez-vous ? ¹
… si le responsable de la trésorerie vous demande de sortir 100 euros dans la caisse que vous gérez pour aller déjeuner avec une amie et qu’il vous promet de vous les rendre en fin de journée, au plus tard le lendemain matin ? Et s’il vous l’ordonne ? Et s’il vous menace de mal vous noter ? Et qu’il le faisait lui-même tous les jours ? ¹
… si votre supérieur vous demande de traiter un dossier litigieux en supprimant toutes les pièces qui n’iraient pas dans le sens de la décision prise ? et que cette décision est au bénéfice du contribuable ? et si cette décision est plutôt au préjudice du contribuable ²
… si votre supérieur vous demande de vous occuper de vos enfants car il n’a pas la possibilité de les faire garder et qu’il dit que ça vous permettra de bénéficier d’avancement plus vite ? ²

• Dans le domaine personnel
QUE FAITES-VOUS, COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS…

… si vous saisissez des déclarations et vous tombez sur un nom de la haute direction de la DGFIP ou d’un personnage politique ? ¹
… si vous êtes amené à effectuer un redressement ou une mise en demeure avec pénalités à une personne que vous connaissez ? ¹

… si quelqu’un que vous connaissez vous demande une faveur telle qu’annuler une pénalité ? Et si c’est votre supérieur qui le demande pour l’un de ses proches ? ou pour lui-même ? ¹
… si un proche qui fait de la prospection commerciale ciblée vous demande des déclarations de contribuables ? ¹
… si un proche vous demande des informations sur la déclaration de revenus de son ex-conjoint avec lequel il ne s’entend plus et à qui il ne veut plus verser de pensions alimentaires ? Ou un proche vous contacte pour vous demander la situation d’un société concurrente à la sienne ? ¹
… si votre meilleur ami qui possède un commerce fraude ses impôts ? ²
… si vous réalisez des travaux et l’entrepreneur vous propose de baisser la TVA ? voire de payer directement en espèces sans facturation et par conséquent sans trace dans sa comptabilité ? et qu’en contrepartie il vous demande des faveurs fis

Que de surprise en cette année 2016!!!!
Enfin appelée le 21 octobre 2016 en tant que futur AAFIP !!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dedeldu31, Leconomiste, Sm@rti, Panda, Yonji et 11 autres personnes ont également dit merci.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • celiou
  • Portrait de celiou Auteur du sujet
  • -- Très impliqué --
  • -- Très impliqué --
Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois #81295 par celiou
Réponse de celiou sur le sujet AIDE ORAL CONCOURS CAT C -
CI-DESSOUS MON EPREUVE ORAL !
C'EST CE QUE J'AVAIS MIS EN LIGNE LORS DE MA SORTIE D'EPREUVE ORALE
J'ESPERE QUE CELA VOUS AIDERA

MES NOTES
10,91 QCM
10,25 ECRIT
14 ORAL



This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF



This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF


Que de surprise en cette année 2016!!!!
Enfin appelée le 21 octobre 2016 en tant que futur AAFIP !!
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dedeldu31, lolo74, nori974, Panda, Yonji et 11 autres personnes ont également dit merci.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • lolo74
  • Portrait de lolo74
  • ‹ Membre du Panthéon ›
  • ‹ Membre du Panthéon ›
Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois #81302 par lolo74
Réponse de lolo74 sur le sujet AIDE ORAL CONCOURS CAT C -
Merci Celiou,
Beau travail de récapitulation, ça va bien me servir car je suis grave à la bourre dans les révisions...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • wildwildwilltech
  • Portrait de wildwildwilltech
  • ‹ Membre du Panthéon ›
  • ‹ Membre du Panthéon ›
Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois #81464 par wildwildwilltech
Réponse de wildwildwilltech sur le sujet AIDE ORAL CONCOURS CAT C -
Merci Celiou!!

excellent support pour nos révisions.... :bravo2:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yonji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.