Portrait de Lauréats

Les portraits de candidats devenus laureats

Pseudo: ALEX78 - 
Prénom: Alassane
Département: Yvelines (78)
Niveau d'études: Bac + 5
Situation familiale: Marié et père de 3 enfants
Situation professionnelle: A partir du 10 Juin 2014 AAFiP stagiaire.

A venir: Contrôleur et Inspecteur (en préparation pour 2014)

Motivations pour les concours: Arrivé en France avec un diplôme de maîtrise en Sciences Economiques et sociales et un DESS en gestion financière, j'ai eu beaucoup de difficultés à trouver il ne se reste qu'un stage en entreprise pour me faire une expérience professionnelle et avoir des compétences pratiques qui me serviront à l'avenir. Ces difficultés étaient de deux ordres: d'abord liées à la langue (problèmes d'expression et accent très marqué à l'époque sans parler de la couleur de la peau et autres...); ensuite de problèmes d'équivalence de diplôme que je me suis tué à faire sans réel changement dans mes recherches.

Ca y est, j'y suis !

Le chemin a été long et semé d'embûches, j'ai encore un bon morceau à parcourir, mais ce qui est sûr, c'est que ma boussole m'a indiquée la bonne direction. Je ne sais plus quand j'ai entamé cette aventure !

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours voulu exercer des métiers en relation avec la justice (jusqu'à 15 ans je voulais entrer dans l'armée, puis j'ai envisagé sans pouvoir y toucher, des études de droit , enfin et encore aujourd'hui je regrette de ne pas avoir tenté la police judiciaire). Mais tout ça c'était sans compter sur les arrêts qu'on doit faire en chemin.

Il y a 25 ans, une personne décide à ma place de mon avenir. Vous devez bien vous douter qu'il y avait une chance sur des milliers pour qu'on tombe d'accord. Je me retrouve donc à regret et à contre-coeur, à poursuivre des études de compta. Au lieu de me dire que ça pourrait ne pas être si mal, je me bute. Les profs, me disent que je suis une quiche en math, donc je ne pourrai jamais exercer en compta (???????). Défaut : bornée !      Qualité : bornée ! 

Après x redoublements, demandés ou subis, j'obtiens le précieux sésame : mon fameux bac G2. (Obtenu en "quasi" candidat libre, car ayant trouvé un emploi dans l'administratif, je claque la porte du bahut, 3 semaines avant le bac : quand je vous dis que je suis bornée) !

Il y a bien longtemps depuis le 1er volet de mon expérience du concours... j'en étais restée au 18 janvier...

voilà mon nom sur liste principale...

Un soulagement sans nom.... enfin c'est le sentiment sur le moment.

S'engage alors une longue.... longue... très longue... attente des infos et documents en vue de l'affectation. Et encore, grâce au forum, j'ai pu avoir une quantité impressionnante d'infos avant que ma direction ne se remue un peu... 

1ère grande étape : la visite médicale...

alors là autant dire que certains étaient convoqués dans la semaine après les résultats, autant d'autres ont attendu presque jusqu'à l'affectation.... c'est dire...

la convocation est arrivée en février, juste avant que je parte en vacances (c'est plus drôle) avec un délai limite peu de temps après mon retour... Bon le médecin agréé a pu me prendre sur le faible délai qui restait imparti, un souci de moins.

Pour la visite en elle même, rien de chirurgical, les bons vieux classiques : poids, tension, réflexes, états des vaccinations, antécédents...

J'ai quand même du me fendre de demander si tout était ok, car elle faisait ses petits papiers sans donner de détails... bien gentille, mais l'aptitude médicale, c'était quand même important même si je ne voyais pas ce qui aurait pu poser problème... va savoir. 

2eme volet : les vœux pour la formation.