Devenez-Fonctionnaire.fr Préparation GRATUITE concours de la fonction publique
Témoignage
Pourquoi pas vous ?
5 minutes reading time (1047 words)

Comment j'en suis arrivé là par JPA - 53 ans !

Bonjour à tous,

 D'abord laissez moi me présenter, je me prénomme Jean-Philippe comme le laisse deviner mon pseudo il s'agit de mes initiales.

 Je ne vais pas vous accabler avec la genèse, je suis capable d'écrire des heures durant, mais il vous faudrait deux ou trois jours pour lire les 380 premières pages de mon auto-biographie.

 Sachez juste qu'après une scolarité classique et un peu morne, j'entrepris des études en Arts Graphiques.

J'obtenais donc mon diplôme de Compositeur Typographe avec option calligraphe et maquettiste, puis initié au technique offset je fus copiste, photograveur et monteur couleurs.

 Avec l'expérience je devins chef d'atelier labo-montage, bon pédagogue je fus aussi maître d'apprentissage et tuteur de stage avant de devenir chef de fabrication puis conseiller technico-commercial pour finir directeur technique.

 Cette carrière fut brutalement interrompu par l'achat de la société par un consortium qui ne souhaitait que reprendre mon portefeuille grands comptes; je fus donc licencié économique et voila fin de ma première vie.

 Première période de recherche d'emploi, intérim spécialisé, grosse expérience, grosses compétences, gros réseaux pro, mais trop prétentieux encore, je laisse passer quelques opportunités.

 Après deux ans de ce régime fatigué des déplacements, on me propose un poste dans une manufacture de serrures de luxe, aucun rapport n'est ce pas.

 J'accepte, je suis motivé, adaptable, curieux et obstiné après périodes d'essai vu mon profil et mon gout de la haute précision je suis affecté au contrôle qualité, je pense encore pouvoir évoluer dans ce milieu.

 Mais je n'avais pas pris en compte la mauvaise gestion de l'établissement et bien sur vous devinez que pour la seconde fois nous fûmes achetés, cette fois c'était pour obtenir le brevet de fabrication inscrit à l'INPI et l'antériorité de la marque, datant de 1896; donc fin de ma seconde vie.

 Deuxième session de chômage mais les règles ont changé, moins de missions, moins de rémunérations et surtout moins d'entrain.

 A l'époque mon fils est universitaire en fin de master il a déjà fait de missions de vacataire, mon épouse elle même fonctionnaire m'incite (merci à elle) à tenter les missions dans la fonction publique. Pourquoi pas après tout essayons, je sollicite tous les ministères nous verrons bien.

 Les premiers à m'offrir ma chance seront la DGFIP, je suis curieux de voir cette entité de l'intérieur.

Affecté en SIP j'observe, je pose des questions (trop) j'enregistre, j'analyse et j'ai la révélation c'est le service public qui me séduit,  depuis des années j'ai consacré mon temps et mes efforts au capitalisme, au profit d'un seul employeur;à la DGFIP je suis au service des citoyens, je découvre ma vocation tardive et ça me plait bien.

 A l'issu de cette première expérience le directeur m'invite à m'inscrire au prochain concours, il me propose une seconde mission sur un autre site à la DDFIP, j'accepte évidement. Puis une troisième sur un SIP d'un autre département, puis une parenthèse au Ministère de l'intérieur, Sécurité Civile, Marché public.

 Dans l'intervalle je m'inscrit au concours pas trop rassuré, dans les QCM les questions de logique ne me le semble pas du tout logique, cela fait trop longtemps que j'ai quitter les études. C'est mon premier concours pour la fonction publique, comment ça marche il faut réviser comment, là je m'inquiète un peu, je récupère des bouquins, j'en achètes aussi. C'est vrai que je suis "old school" enfin j'y pense y a pas un site internet des fois?

 C'est là que je fais votre connaissance, je suis venu faire des QCM que ça, que les QCM, oui mais je suis curieux vous dis-je, alors je regarde timidement les messages. C'est plutôt sympa, l'ambiance bonne enfant, je découvre Florian, Adrien et Eudes et d'autres "anciens", je comprends vite qu'ils sont déjà en postes et pourtant ils ont créer cet outil magique, ils prennent du temps pour répondre à nos naïves questions.

Alors juste RESPECTS j'apprécie votre aide à sa juste valeur, encore merci.

 Bon je vous fais grâce du concours et de mes états d'âmes je me suis suffisamment épanché dans mes posts; et surtout vous aussi avez connu les affres de l'incertitude, il me manque 0.64 points pour la LP, zut pourtant j'ai eu 17 à l'oral.

 Je ne reviendrai pas non plus sur l'interminable et cruelle attente, l'appel des 47 le choc!

 Peut-être alors ai je raison d'espérer, depuis longtemps j'ai décidé de devenir optimiste, je veux y croire et je veux inciter toute la LC à espérer.  Là intervient la Dream Team, au début une boutade mais je sens que ça plait, réflexe de publicitaire, j'insiste? Je finis souvent mes posts par bisous c'est gentil et comme nous sommes tous dans la même galère. Voici la naissance de la célèbre DTB.

 Enfin la délivrance ça y est on confirme l'appel des 390 premiers, je suis le 19e donc que du bonheur j'ai réussi mon challenge et ça ma permets au passage de prouver à ceux ,nombreux, qui ne croyais pas vraiment en moi.

D'ailleurs à ce propos continuons à soutenir les 555 de la fameuse DTB eux aussi méritent leur appel.

 Et merci à vous tous qui par vos interventions, faite vivre le forum au quotidien, des infos pertinentes, des observations judicieuses, des délires aussi qui détendent et font sourire. 

 Je suis la preuve qu'il n'est jamais trop tard il suffit de le vouloir, de s'obstiner, de garder l'espoir, la vie vous offre des choix faites les bons et ne laisser personnes vous dicter votre conduite, c'est mon conseil.

 Aujourd'hui je suis en poste de contractuel au Ministère du Travail à l'Inspection du travail ou j'exerce actuellement depuis janvier et ce jusqu'à fin juillet.

 Voila la fin du premier chapitre, selon vos réactions peut-être d'autres suivront comme mon service national au sein de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris.

 Je vous parlerai peut-être de Kundera  et de Fernando Pesoa , de Kurosawa et Visconti, de Gainsbourg et de Giedré, de Mucha et de Massin, de Cartier-Bresson et de Dali,  enfin plein  de sujets qui me sont chers. 

 

Ah oui j'ai faillis oublier de vous dire un petit détail, mon âge, j'ai 53 ans et non je ne suis pas vieux, même si je pourrai être le père de pas mal d'entre vous.

 Avec toujours mes bisous sincères à vous toutes et vous tous;

 A très bientôt,

Jean-Phi.A

23
Mon témoignage et ma façon de réviser
Choc de simplification
 

Commentaires 47

Eudesdeparis le samedi 24 mai 2014 08:42

prem's
quel style littéraire, quel fluidité.... quel parcours !!!

je te préviens tout de suite : je veux l'épisode du service national aux pompiers de Paris

Et bien bravo, tu prouves une fois de plus que la DGFIP accueille tous les profils et que l'âge n'est pas une barrière.

prem's :D quel style littéraire, quel fluidité.... quel parcours !!! je te préviens tout de suite : je veux l'épisode du service national aux pompiers de Paris ;);) Et bien bravo, tu prouves une fois de plus que la DGFIP accueille tous les profils et que l'âge n'est pas une barrière.
JPA le samedi 24 mai 2014 09:02

Merci spécialement à toi Eudes, pour ta gentillesse et ton implication.
Cet article est un tout petit extrait de mes aventures, je vais finir par le faire publier pour de vrai mon bouquin.
A bientôt,
Bisous à toi.

Merci spécialement à toi Eudes, pour ta gentillesse et ton implication. Cet article est un tout petit extrait de mes aventures, je vais finir par le faire publier pour de vrai mon bouquin. A bientôt, Bisous à toi.
floflo64 le samedi 24 mai 2014 10:30

parcours superbe et très très bien écrit.
le livre entier n'est peut être pas une utopie
un grand merci pour tes messages toujours plein d'espoir et d'humour
chapeau bas Monsieur JPA

parcours superbe et très très bien écrit. le livre entier n'est peut être pas une utopie;) un grand merci pour tes messages toujours plein d'espoir et d'humour chapeau bas Monsieur JPA
JPA le samedi 24 mai 2014 10:34

Merci floflo,
C'est un gentil commentaire, tu comprends mieux pourquoi l'espoir est mon credo.
L'humour une seconde nature,aussi souvent que possible.
Bisous à toi.

Merci floflo, C'est un gentil commentaire, tu comprends mieux pourquoi l'espoir est mon credo. L'humour une seconde nature,aussi souvent que possible. Bisous à toi.
diabolo973 le samedi 24 mai 2014 10:39

Franchement chapeau bas JPA, je suis vraiment impressionné par ton parcours

Franchement chapeau bas JPA, je suis vraiment impressionné par ton parcours