Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans les allées de l’aéroport franco-suisse de Bâle-Mulhouse, et sous la férule de son maître Thierry, contrôleur des douanes, Goran déambule pour repérer «des volumes conséquents» d’argent non-déclaré à la frontière. «Le billet de banque, cela a une odeur spécifique en fonction de l’encre utilisée. Notre travail, c’est de faire comprendre au chien qu’il doit trouver de la quantité», résume l’agent, maître-chien depuis 1991.

Sans laisse, Goran se déplace calmement, de valise en sac à main, reçoit quelques caresses, lève le museau, renifle, mais continue son chemin. Le labrador, race «rassurante pour la population», suivi par Thierry et 2 équipiers en retrait, interrompt sa patrouille devant un bureau de change avant de repartir. «Il doit y avoir quelques odeurs qui circulent», dit en souriant Thierry.

....lavoixdunord....

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement