Durant toute la scolarité, l’élève est évalué sur les savoirs juridiques, techniques, mais également sur son comportement et la volonté qu’il met dans l’apprentissage de son métier, sur sa capacité à résoudre un problème de police concret (intervention sur une situation de violence, accueillir le public …).

A l’issue de la séquence C, les élèves sont à nouveau évalués, l’ensemble de ces contrôles permet en fin de scolarité l’établissement d’un classement national, base du choix des postes proposés dans une liste prédéfinie par l’administration