Des statistiques...

Des stats, un peu anciennes complétées ici  : 
DGFIP > DGFIP Agent C > (milieu de page) > stats : nombre de place & nombre de points  : le lien ici 
DGFIP > DGFIP Controleur  > (milieu de page) > stats : nombre de place & nombre de points  & seuil de QCM : le lien ici 
Si vous êtes un candidat amateur de stats  et que vous souhaitez actualiser cette chronique, n'hésitez pas à me contacter : eudesdeparis (arobase ) devenez-fonctionnaire.fr.

Le concours de contrôleur des Finances publiques est né de la fusion du concours de contrôleur des Impôts et du Trésor Public pour la première fois en 2012. En 2011 l'on pouvait s'inscrire au concours de contrôleur des Impôts ou du Trésor. Avant 2011, l'on devait choisir entre affectation nationale ou Ile de France au moment de l'inscription pour contrôleur des Impôts et /ou du Trésor (on pouvait en effet s'inscrire à l'un et/ou à l'autre) .

L'inscription se fait en téléchargeant un dossier sur le site du économie .gouv

Statistiques :

en 2011 nombre de places en externe : 433

- pour le concours contrôleur des impôts : 2 796 candidats avaient été retenus après le QCM pour un nombre de postes de 387

- pour le concours contrôleur du Trésor Public : 2 382 candidats avaient été retenus après le QCM pour un nombre de postes de 385

en 2012 nombre de places en externe : 205 Muet (en cours donc cette année)

9952 candidats inscrits , 7544 présents au QCM, 1622 pré-admissibles , 460 candidats admissibles ... pour 205 places en externe

Source : ici



Le QCM

Il comportait 50 questions en 2012 (en 2011 54 pour contrôleur des impôts et du Trésor Public , en 2010 53 pour les Impôts). Il s'agit de répondre à des questionnaires à choix multiples destinés à vérifier les connaissances des candidats dans les domaines suivants : connaissances générales, français, mathématiques et raisonnement logique. C'est une épreuve très sélective. Seuls peuvent être admis à se présenter aux épreuves écrites d’admissibilité les candidats ayant obtenu à cette épreuve un total de points fixé par le jury. Les points obtenus à cette épreuve seront pris en compte pour l’admissibilité et l’admission.

(Durée 1 heure 30; coefficient 2 ; toute note inférieure à 5 est éliminatoire)

Vous avez le choix entre 7 possibilités de réponses parmi les 4 possibilités : réponse 1, 2, 3, 4, T (= toutes les solutions sont bonnes), A (=aucune des solutions n'est bonne) ou O (=vous choisissez ne pas répondre ). Une seule réponse est possible sinon elle est comptée comme une erreur ; une réponse fausse est sanctionnée par une notation négative tandis qu'une omission ne semble pas décompter de points.

Il semble possible de calculer sa note :

nombre de bonnes réponses - (nombre de mauvaises réponses x 0,31)= N1
N1 / 50 = N2 parce que cette année 50 questions au QCM
N2 x20 = note finale

Pour 2012: le seuil pour être pré-admissible semble être de 10,80/20
à 11,28 le candidat est pré-admissible

à 10,80 le candidat est pré-admissible (vu sur un autre forum)
rappel 1622 candidats sont pré-admissibles
à 10,70 le candidat est ≈1640 (éliminé donc mais proche du seuil ...)
à 10,32 le candidat est ≈1944 (éliminé donc)
à 10,24 le candidat est ≈2056 et 2014 (éliminé donc)
à 9,28 le candidat est ≈2822 (éliminé donc)

ex :

30 justes - 10 fausses = 30 - 3,10 = 26,9 /50 =>10,76/20
31 justes - 15 fausses = 31 - 4,65 = 26,35/50 =>10,54/20
29 justes - 11 fausses = 29 - 3,41 = 25,60/50 =>10,24/20 ( en fait 10,236 arrondi à 10,24!)
27 justes - 10 fausses = 27 - 3,10 = 23,90/50 => 9,56/20
27 justes - 11 fausses = 27 - 3,41 = 23,60/50 => 9,44/20 ( en fait 9,436 arrondi à 9,44!)
26 justes - 9 fausses = 26 - 2,79 = 23,20/50 => 9,28/20 (en fait 9,284 arrondi à 9,28!)
21 justes - 11 fausses = 21 - 3,41 = 17,60/50 => 7,04/20 ( en fait 7,036 arrondi à 7,04!)

Par comparaison en 2011 pour le concours contrôleur du Trésor Public, le seuil était 12,07/20 mais le calcul de points au QCM était différent de celui-ci , en effet il n'y avait pas de notation négative pour les réponses fausses alors que pour contrôleur des Impôts, le seuil était en dessous de la moyenne.

(le mode de calcul pour le concours de contrôleur des Finances publiques a été aligné sur celui de l'ancien concours de contrôleur des Impôts)

Pour vous faire une idée de la note , un petit tableau de calcul , que voilà Content

Feuille_Calcul_-Note-QCM_Controleur_fip_20130509-131618_1.pdf

Statistiques :

Le seuil d'admission pour contrôleur du Trésor Public et Impôts confondus devait tourner entre 11,5 et 12 en 2011.

(Les derniers admis en 2011 ont eu une note d'admission à peine inférieure à 12/20 pour la filière fiscale et autour de 12.5/20 pour la filière gestion publique)

Pour le concours 2012-2013 : le seuil du dernier admis est de 181,13 points soit 12,07 /20 de moyenne ContentSourire merci Athena ...

Nombre de candidats déclarés ...
Contrôleur du Trésor Public Contrôleur des Impôts
Affectation Nationale IDF Nationale IDF
2010 Pré-admissibilité 1 114 1 218 1 514 925
Admissibilité 221 274 235 ?
Admission 90 postes 110 postes 105 postes 128 postes
2011 Pré-admissibilité 2 382 2 796
Admissibilité 452 569
Admission 180 postes 253 postes
Contrôleur des Finances publiques
2012 Pré-admissibilité 1 622
Admissibilité 460
Admission 205 postes

Les épreuves écrites : lien

→ N° 1 = obligatoire

Réponse à des questions et /ou cas pratique à partir d'un dossier composé de documents à caractère économique et financier. Le dossier ne peut excéder vingt pages.

Durée 3 heures, coefficient 4, une note < à 5 sur 20 est éliminatoire

(avant la fusion du concours en contrôleur des Finances publiques, l'épreuve consistait en un résumé d'un texte avec ou sans indication de mots et de questions ( courtes et longues )

→ N° 2 = obligatoire, au choix du candidat -au moment de l'inscription au concours-:

  • résolution d'un ou plusieurs problèmes de mathématiques
  • résolution d'un ou plusieurs exercices de comptabilité privée
  • composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou cas pratiques d'éléments d'économie
  • composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou cas pratiques de bases juridiques

Durée 3 heures , coefficient 3 , une note < à 5 sur 20 est éliminatoire

N°3 = facultative

Traduction sans dictionnaire d'un document rédigé dans l'une des langues suivantes : anglais, allemand, espagnol ou italien

Durée 1heure 30 coefficient 1 , seuls sont pris en compte les points au dessus de 10/20

Une épreuve orale :

C'est un entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions de contrôleur. L’entretien comprend tout d’abord une présentation par le candidat, durant environ 5 minutes, de son parcours. Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement économique et financier.

Durée : 25 minutes - coefficient 6, note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire

(avant la fusion du concours, l'épreuve orale avait un coefficient de 8 ...Surpris; le coefficient de l'épreuve orale reste pré-dominant )