Devenez-Fonctionnaire.fr Préparation GRATUITE concours de la fonction publique
Témoignage
Pourquoi pas vous ?

Provence Alpes Côte d'Azur - Dpt 06 - La Turbie - 1,5 tonne de cannabis cachée dans le faux plafond d'un camion

960x614_chilly-mazarin-le-11-juin-2013-journee-nationale-de-destruction-de-contrefacons-saisies-par-la
Les douanes françaises ont saisi 1,5 tonne de cannabis jeudi dans le faux plafond d'un camion au péage de La Turbie, dans les Alpes-Maritimes.

Les douanes françaises ont découvert jeudi 1500 kilos de cannabis, cachés dans le faux plafond d'un semi-remorque, rapporte France Bleu Azur. La saisie a eu lieu au péage de La Turbie, dans les Alpes-Maritimes.

Un système de rails hydrauliques

Arrêté alors qu'il arrivait d'Espagne, en direction de l'Italie, le chauffeur a reconnu n'avoir pas pris la mesure de la quantité de cannabis dissimulée. Le conducteur d'origine roumaine, âgé d'une trentaine d'années, ne pensait transporter qu'une centaine de kilos de drogue et des palettes d'emballages alimentaires.

Si le cannabis a pu être si bien caché, c'est grâce à un système sophistiqué de rails hydrauliques qui permettait d'actionner un faux plafond. Le chauffeur devait être présenté au parquet de Grasse ce vendredi après-midi.

http://www.bfmtv.com/societe/alpes-maritimes-15-tonne-de-cannabis-cachee-dans-le-faux-plafond-d-un-camion-1370007.html

Lire la suite
1
  338 lectures
  0 commentaires
338 lectures
0 commentaires

Grand Est - Dpt 88 - Vosges - Importante saisie d'armes chez un collectionneur vosgien

960x614_chilly-mazarin-le-11-juin-2013-journee-nationale-de-destruction-de-contrefacons-saisies-par-la

Après plusieurs semaines d'investigations, les agents des douanes de la direction de Nancy ont perquisitionné, fin janvier, le domicile d’un collectionneur résidant dans les Vosges, soupçonné de détenir des armes sans autorisation. Ils ont ainsi découvert, dissimulés dans une armoire de la chambre, 30 armes (carabines, fusils, pistolets et revolvers), 18 chargeurs, des parties d'armes et 94 cartouches. Aucune des armes n'avaient été autorisée ou déclarée auprès des services préfectoraux.

C'est le Parquet d'Epinal qui est désormais chargé de l'affaire.

Pour mémoire, en 2016, la douane française a saisi 860 armes à feu, 908 885 munitions de tous types, 1315 pièces d’explosifs et matières explosives et 11 422 armes blanches.

https://www.vosgestelevision.tv/Fil-info/Importante-saisie-armes-chez-un-collectionneur-vosgien-6zNDq4bIyq.html

Lire la suite
1
  415 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :
415 lectures
0 commentaires

Bourgogne Franche Comté - Dpt 89 - L' yonne - Du sursis pour avoir transporté 2 kg de cannabis

7533420_154dc4dc-069d-11e8-a95e-b979bc66b6b2-1_1000x625
Un homme de 35 ans a été condamné à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Sens, jeudi 8 février 2018, pour avoir importé des stupéfiants depuis l'Espagne.

Le tribunal correctionnel de Sens a condamné, jeudi 8 février 2018 en comparution immédiate, un homme de 35 ans à un an de prison avec sursis, pour détention, transport et importation de stupéfiants.

Les faits

L'homme, un ressortissant espagnol de nationalité gambienne, au casier judiciaire vierge, a été interpelé jeudi 6 février 2018 à Précy-sur-Vrin, lors d'un contrôle des douanes dans un bus venant d'Espagne. Dans son sac se trouvait un peu plus de 2kg de cannabis. Le prévenu a expliqué avoir accepté de transporter le bagage jusqu'à Paris, assurant ne pas savoir ce qui se trouvait à l'intérieur. 

Les réquisitions

La procureure de la République a requis un an de prison ferme assorti d'un mandat de dépôt, une interdiction de présence sur le territoire français pour dix ans ainsi qu'une amende de 5.000 €. Au nom du service des douanes, elle a également sollicité une amende douanière de 3.500 €.

 La phrase

"Quand on trimballe le sac de quelqu'un sans savoir ce qu'il y a dedans, on prend des risques", a souligné la présidente du tribunal.

Lire la suite
1
  331 lectures
  0 commentaires
331 lectures
0 commentaires

Grand Est - Dpt 57 - Lorraine - La douane retrouve 45.428 munitions au domicile d'un quinquagénaire

960x614_chilly-mazarin-le-11-juin-2013-journee-nationale-de-destruction-de-contrefacons-saisies-par-la

ARSENAL Un homme de 51 ans avait accumulé des dizaines de milliers de cartouches et des armes pour se protéger en cas d’émeutes ou d’attentats...

Toujours plus. Il y a quelques jours, on vous parlait d'un habitant de Saint-Avold en Moselle qui avait stocké des armes et quelque 38.000 munitions chez lui pour se préparer à la fin du monde. On apprend désormais qu’à quelques kilomètres de là, chez cet habitant de Folschwiller, un adepte de tir sportif de 51 ans, les douaniers ont mis la main sur 45.428 cartouches, indique le Républicain lorrain.

Le quinquagénaire a expliqué vouloir se protéger en cas d’émeutes ou d’attentats.

Des fusils et carabines aussi

Outre ces dizaines de milliers de munitions, les douaniers ont saisi seize fusils et carabines, des pistolets, et des milliers d’ogives, de douilles, et de kilogrammes de poudre, poursuit le quotidien lorrain.

Lire la suite
1
  294 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :
294 lectures
0 commentaires

Provence Alpes Côte D'Azur - Dpt 13 - Arles - arrêté au péage avec 3,4 kg de cocaïne à la place de l'airbag

20180206_1_2_7_1_1_obj16734794_1

Les faits se sont produits dans la nuit du mercredi 31 janvier et jeudi 1er février. Peu après minuit, au péage d'Arles, les douaniers arrêtent un véhicule immatriculé en Espagne et circulant en direction de l'Italie. Au volant de cette Seat Altea, un homme âgé de 29 ans et domicilié en Roumanie. Dans leurs investigations, les agents des douanes font appel à un chien spécialisé dans la détection de stupéfiants. Lequel va immédiatement et sans hésitation localiser la boîte à gants. C'est là, dans une cache spéciale aménagée à la place de l'airbag du passager avant, que sont découverts trois paquets contenant au total 3,407kg de poudre blanche.

De la cocaïne qui se révélera pure à 79%. Vendredi, l'individu était jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Tarascon pour détention, transport, acquisition et importation de stupéfiants sur le territoire français. "Je me suis fait avoir", a déclaré le prévenu à la présidente du tribunal, expliquant qu'il avait rendu service à un ami et qu'il devait simplement aller chercher une voiture en Espagne et la ramener à Bucarest.

Interdiction du territoire national pendant 5 ans

Pour cette course, il aurait touché 2 000€. "Si j'avais su qu'il y avait cette drogue, bien sûr que je n'aurai pas accepté", raconte celui qui se présente comme étant agent immobilier dans son pays. Malheureusement pour lui, les enquêteurs ne seront pas parvenus à retrouver la trace de l'homme lui ayant remis la voiture en Espagne ni celle de cet ami -- dont il ne connaît que le prénom -- l'ayant rémunéré pour ce service. "C'est une belle histoire que vous nous racontez là, mais il n'y a aucune possibilité de la vérifier", lui a lancé la procureure de la République, Anouk Bonnet, soulignant que "c'est souvent la même histoire que racontent les gens qui passent dans ce box pour les mêmes faits."

Elle a été largement suivie dans ses réquisitions par le tribunal qui a condamné le prévenu à un an de prison avec mandat de dépôt et interdiction du territoire national pendant 5 ans. Et a reçu l'action des douanes qui demandaient la confiscation des scellés ainsi que celle du véhicule, et le paiement d'une amende douanière équivalente à la valeur marchande de la cocaïne trouvée soit 139 000€.

Lire la suite
1
  336 lectures
  0 commentaires
336 lectures
0 commentaires