Rémunération - Avantages

La rémunération

Vous bénéficierez, dès votre admission en école, d'une rémunération (avec indemnité spéciale des volontaires de la gendarmerie) calculée en fonction de votre grade et de l'endroit où vous êtes affecté.

Le volontariat est souscrit au 1er grade de militaire du rang.

Par la suite, vous pourrez être nommé brigadier, brigadier-chef, maréchal des logis ou aspirant. Cet avancement a lieu au choix.

• Gendarme adjoint 808,98 € à 953,52 €

• Brigadier 834,92 € à 979,46 €

• Brigadier-chef 873,69 € à 1018,23 €

• Maréchal des logis 912,61 € à 1057,15 €

Hébergement et alimentation gratuits. Cet avantage représente un "bonus" mensuel de 213€.

Les avantages liés au statut

1. Vous pouvez déposer après 6 mois de contrat de gendarme adjoint, une candidature pour un emploi de sous-officier de gendarmerie ou de sous-officier des corps de soutien technique et administratif.

2. Vous bénéficiez d'une préparation spécifique aux épreuves de sélection de sous-officier de gendarmerie ainsi que d'une 4ème tentative, au lieu de trois pour les autres candidats.

3. Vous disposerez d'une réduction de 75 % sur le tarif SNCF.

4. Dès votre admission en gendarmerie, vous percevrez un paquetage dont les effets seront renouvelés et entretenus par l'Etat.

5. Vous relèverez du régime de la sécurité sociale militaire et dès le début de contrat, vous pourrez si vous le souhaitez, vous affilier à une mutuelle de votre choix.

6. Vous bénéficiez de 25 jours de permissions pendant les 12 premier mois de votre volontariat. Par la suite ce nombre est poté à 45 jours par an. Il faut ajouter 15 jours de permissions complémentaires qui font l'objet d'une indemnité financière compensatrice s'ils ne peuvent être pris.

7. Vous avez droit à des congés maladie avec solded'une durée maximum de douze mois et des congés liés à la paternité, à la maternité et à l'adoption.

Dans le cas où vous rejoindriez le secteur civil en fin de contrat, vous bénéficierez d'un soutien à la reconversion et à l'insertion professionnelle. Vous pouvez :

• bénéficier en particulier de congés de reconversion dès le moment où vous aurez accompli quatre ans de service militaire ;

• faire valoir votre label « gendarmerie », particulièrement apprécié des employeurs publics et privés ;

• après trois ans de service, faire valider votre expérience professionnelle acquise en gendarmerie en demandant l’obtention d’un diplôme civil correspondant à vos compétences professionnelles auprès de l’éducation nationale ;

• bénéficier au terme de votre contrat des allocations chômage. Vous conserverez le bénéfice des années de services effectuées :

• en cas de reprise d'une activité dans le secteur privé : par l'affiliation rétroactive au régime général de la sécurité sociale et la validation de vos services par l'IRCANTEC ;

• en cas de reprise d'activité dans les armées ou la gendarmerie, l'administration publique ou territoriale : par la prise en compte dans vos droits à pension ultérieurs.

Toutes les informations favorisant votre retour à la vie civile peuvent être obtenues auprès des cellules d'orientation et de reconversion ou auprès des antennes de reconversion créées au sein des principaux états-majors de la gendarmerie.

Top Note Blog

Comment faire pour réviser efficacement les QCM ? (Conseils personnels)
Candidats concours Commun cat C
24
La rédaction à l'épreuve d'admissibilité - CCC
Candidats concours Commun cat C
19
Mon long chemin vers la sérénité !
Présentation Blogueur
14
Eudesdeparis - pur produit interne
Présentation Blogueur
11
Un livre, un poney, un concours
Présentation Blogueur
11
l'attribution d'une note pour un oral d'un concours
Fonctionnaire - Concours - Canal Officiel
9