Culture Générale - France

Fiche 10 La france en chiffres

L'Institut national d’études démographiques (Ined) a publié dans son bulletin "population et sociétés" de mars 2008 ses analyses concernant les chiffres de la population française en 2007.

Au 1er janvier 2008, la population de la France métropolitaine compte 61,9 millions d’habitants, ce qui représente une augmentation de 0,5 % pour l’année 2007.

Cette croissance provient aux quatre cinquièmes de l’excédent des naissances sur les décès, le cinquième restant étant dû à l’excédent migratoire.

La fécondité se maintient donc à un niveau parmi les plus élevés d’Europe avec 1,96 enfant en moyenne par femme et avec 783 000 naissances en 2007.

Les données recueillies sur les unions montrent que 4 pacs pour 10 mariages ont été enregistrés, 1 enfant sur 2 naissant désormais de parents non mariés.

L’espérance de vie poursuit sa hausse et passe à 84,5 ans pour les femmes et à 77,6 ans pour les hommes, la canicule de 2003 ayant paradoxalement accéléré cette tendance grâce notamment à une meilleure attention envers les personnes âgées.

 

L’Ined conduit des recherches concernant la France et les pays étrangers dans divers domaines liés à la démographie : naissances, contraception, avortements, unions, migrations, populations en marge, allongement de la durée de vie, morts...

FICHE 9 LITTERATURE FRANCAISE (auteurs nés entre 1800 et 1900 )

Allais, Alphonse (1854-1905) :

La Nuit blanche d'un hussard rouge, A se tordre (1891), Vive la vie (1892), le Parapluie de l'escouade (1894), Deux et deux font cinq (1895), On n'est pas des bœufs (1896), Amours, délices et orgues (1898), le Captain Cap (1902)
Comédie : Monsieur la Pudeur (1903).

Apollinaire, Guillaume (1880-1918) :

Contes et récits : les Onze Mille Verges (1907), l'Enchanteur pourrissant, l'Hérésiarque et Cie (1910), le Poète assassiné (1916)
Poésie : le Bestiaire (1911), Alcools (1913), Calligrammes (posth. 1918). Théâtre : les Mamelles de Tirésias (1918), Couleur du temps (1918), Poèmes à Lou (1955).

Aragon, Louis (1897-1982) :

Romans : Anicet ou le Panorama (1921), le Libertinage (1924), le Paysan de Paris (1926), le Con d'Irène (1928), les Cloches de Bâle (1934), les Beaux Quartiers (Ren 1936), les Voyageurs de l'impériale (1941), Aurélien (1944), les Communistes (1949-51), la Semaine sainte (1958), la Mise à mort (1965), Blanche ou l'Oubli (1967), la Défense de l'infini (1986 ; inédits de 1923-27).
Poésie : le Mouvement perpétuel (1926), le Crève-Cœur (1941), les Yeux d'Elsa (1942), le Musée Grévin (1943), la Diane française (1944), le Roman inachevé (1956), le Fou d'Elsa (1963), les Adieux (1981)

Artaud, Antonin (1896-1948) :

Tric-Trac du ciel (1923), le Pèse-Nerfs (1925), l'Art et la Mort (1929), les Tarahumaras (1945), Lettres de Rodez (1946).
Poèsie : l'Ombilic des limbes (1925), Van Gogh (1947).

Baudelaire, Charles (1821-1867) :

Poèmes : les Limbes (11 poèmes, 1851), les Fleurs du mal (1-6-1855 : 18 poèmes dans la Revue des Deux Mondes ; 1857 : 100 ; le 25-6 tiré à 1100 ex.), les Paradis artificiels (1860), le Spleen de Paris (1855-62), Petits Poèmes en prose (1863). Pensées : Fusées (vers 1851), Mon cœur mis à nu (1864).

Bosco, Henri (1888-1976)

L'Ane Culotte (1937), le Mas Théotime (1945), M. Carré Benoit à la campagne (1947), Malicroix (1948), Antonin (1952), l'Enfant et la Rivière (1953).

Breton, André (1896-1966) :

Poésie : les Champs magnétiques (1920), l'Union libre (1931).
Essais : Premier Manifeste du surréalisme (15-10-1924), Second Manifeste (1929), la Clé des champs (1953).

Céline, Louis-Ferdinand Destouches, dit (1894-1961)

:Voyage au bout de la nuit (1932), l'Église (1933), Mort à crédit (1936), la Vie et l'Œuvre de Philippe-Ignace Semmelweis (1936), Mea Culpa (1936), Bagatelles pour un massacre (1937), l'École des, les Beaux Draps (1941), Guignol's Band I (1944), Casse-pipe (1948), D'un château l'autre (1957), Ballets sans musique, sans personne, sans rien (1959), Nord (1960), Guignol's Band II (publié 1964), le Pont de Londres (publié 1964), Rigodon (publié 1969), Lettres des années noires (1938-47, publiées 1994).

Daudet, Alphonse (1840-1897) :

Le Petit Chose (1868), les Lettres de mon moulin (1869), Tartarin de Tarascon (1872), l'Arlésienne (1872), Contes du lundi (1873), Fromont jeune et Risler aîné (1874), Jack (1876), le Nabab (1877), Numa Roumestan (1881), Sapho (1884), Tartarin sur les Alpes (1885), l'Immortel (1888), Port-Tarascon (1890)

Drieu La Rochelle, Pierre (1893-1945) :

Romans : l'Homme couvert de femmes (1925), le Feu follet (1931), la Comédie de Charleroi (1934), Rêveuse Bourgeoisie (1937), Gilles (1939), l'Homme à cheval (1943), Récit secret (1951), les Chiens de paille (1963).

Dumas père, Alexandre (1802-1870) :

Théâtre : Henri III et sa cour (1829), Antony (1831), la Tour de Nesle (1832), Kean (1836).
Romans : Georges (1843), les Trois Mousquetaires (1844) [Athos, Porthos, Aramis, d'Artagnan], Vingt Ans après (1845), la Reine Margot (1845), la Dame de Monsoreau (1846), le Chevalier de Maison-Rouge (1846), le Comte de Monte-Cristo (1848), les Quarante-Cinq (1848), le Collier de la Reine (1849), le Vicomte de Bragelonne (1850), la Comtesse de Charny (1852), la Royale Maison de Savoie (Turin 1852-56), les Mohicans de Paris (1854), Grand Dictionnaire de cuisine (1873), Jacques Bonhomme (publié 1993).

Éluard, Paul (Eugène Grindel, dit) (1895-1952) :

Capitale de la douleur (1926), la Vie immédiate (1932), les Yeux fertiles (1936), Cours naturel (1938), Donner à voir (1939), Poésie et Vérité (1942), Au rendez-vous allemand (1945), Poésie ininterrompue (1946-53), le Phénix (1951)

Feydeau, Georges (1862-1921) :

Champignol malgré lui (1892), Monsieur chasse (1892), Un fil à la patte (1894), l'Hôtel du libre-échange (1894), le Dindon (1896), la Dame de chez Maxim (1899), La main passe (1907), la Puce à l'oreille (1907), Occupe-toi d'Amélie (1908), Feu la mère de Madame (1908), On purge Bébé (1910), Mais n'te promène donc pas toute nue (1912).

Flaubert, Gustave (1821-1880) :

Madame Bovary [1857, inspirée de Delphine Couturier (1821-48), épouse du Dr Delamare], Salammbô (1862), l'Éducation sentimentale (1843-45 et 1864-69), la Tentation de saint Antoine (1849-74), Trois Contes (1877), Bouvard et Pécuchet (1881), Mémoires d'un fou (1900), Dictionnaire des idées reçues (1913),

France, Anatole-François Thibault, dit Anatole (1844-1924)

: Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881), le Livre de mon ami (1885), Thaïs (1890), la Rôtisserie de la reine Pédauque (1893), le Lys rouge (1894), Pierre Nozière (1899), Crainquebille (1903), l'Ile des pingouins (1908), Les dieux ont soif (1912), le Petit Pierre (1918).

Gide, André (1869-1951) :

Les Cahiers d'André Walter (1891), la Tentative amoureuse (1893), le Voyage d'Urien (1893), Paludes (1895), les Nourritures terrestres (1897), le Prométhée mal enchaîné (1899), l'Immoraliste (1902), la Porte étroite (1909), Isabelle (1912), les Caves du Vatican (1914), la Symphonie pastorale (1919), Si le grain ne meurt (1919-26), Corydon (1924), les Faux-Monnayeurs (1925), Retour de l'URSS (1936), Journal (1939-50), Thésée (1946).

Giono, Jean (1895-1970) :

Colline (1928), Un de Baumugnes (1929), Regain (1930), le Grand Troupeau (1931), Jean le Bleu (1932), le Serpent d'étoiles (1933), le Chant du monde (1934), Que ma joie demeure (1935), l'Eau vive (1943), Un roi sans divertissement (1947), Noé (1947), Mort d'un personnage (1949), le Hussard sur le toit (1951), le Moulin de Pologne (1952), Voyage en Italie (1953), le Bonheur fou (1957), Angelo (1958), Ennemonde (1968), l'Iris de Suse (1970)

Giraudoux, Jean (1882-1944) :

Romans : Simon le Pathétique (1918), Elpénor (1919), Suzanne et le Pacifique (1921), Siegfried et le Limousin (1922), Juliette au pays des hommes (1924), Bella (1926), Aventures de Jérôme Bardini (1930), Combat avec l'ange (1934), Choix des élues (1939), la Menteuse (publié en 1968).
Théâtre : Siegfried (1928), Amphitryon 38 (1929), Intermezzo (1933), Tessa (1934), La guerre de Troie n'aura pas lieu (1935), Électre (1936), Ondine (1939), Sodome et Gomorrhe (1943), la Folle de Chaillot (1945), Pour Lucrèce (1953). Essais : les Cinq Tentations de La Fontaine (1938), Pleins Pouvoirs (1939), Sans pouvoirs (1945).

Guitry, Sacha (1885-1957) :

Nono (1905), Un beau mariage (1911), le Veilleur de nuit (1911), la Prise de Berg-op-Zoom (1913), Faisons un rêve, Mon père avait raison (1916), Debureau (1918), Pasteur (1919), Mozart (1926), Jean de La Fontaine (1928), Mémoires d'un tricheur (1935), le Mot de Cambronne (1936)

Hugo, Victor (1802-1885) :

Poésies : Odes et Poésies diverses (1822), Nouvelles Odes (1824), Odes et Ballades (1826), les Orientales (1829), les Feuilles d'automne (1831), les Chants du crépuscule (1835), les Voix intérieures (1837), les Rayons et les Ombres (1840), les Châtiments (1853), les Contemplations (1856), la Légende des siècles (1859-83), les Chansons des rues et des bois (1865), l'Année terrible (1872), les Années funestes (1872), l'Art d'être grand-père (1877), le Pape (1878), la Pitié suprême (1879), Religions et Religion (1880), les Quatre Vents de l'esprit (1881), la Fin de Satan (1886), Toute la lyre (1888-93), Dieu (1891).
Romans : Han d'Islande (1823), Bug Jargal (1826), N.-D. de Paris (1831), Claude Gueux (1834), les Misérables (1862), les Travailleurs de la mer (1866), l'Homme qui rit (1869), Quatre-Vingt-Treize (1874). Théâtre : Amy Robsart (1826), Cromwell (1827), Hernani (1830), Marion Delorme (1831), Le roi s'amuse (1832), Lucrèce Borgia (1833), Marie Tudor (1833), Angelo (1835), la Esmeralda (1836), Ruy Blas (1838), les Burgraves (1843), Torquemada (1882), Théâtre en liberté (publié 1886), les Jumeaux (publié 1889).
Divers écrits en prose : le Dernier Jour d'un condamné (1829), Littérature et Philosophie (1834), le Rhin (1842), Napoléon le Petit (1853), Victor Hugo raconté (1863), Actes et Paroles (1875), Histoire d'un crime (1877), Choses vues (1887-99), Alpes et Pyrénées (1890), Correspondance (1896-98), Journal (1830-48) (1951), Carnets intimes (1870-81, publié 1953), Journal de ce que j'apprends chaque jour (1846-48, publié 1965), Boîte aux lettres (publié 1965), Épîtres (publié 1966)

Jarry, Alfred (1873-1907) :

Minutes de sable mémorial (1894, prose et vers), Ubu roi (1888 avec marionnettes, 10-12-1896 avec acteurs au théâtre de l'Œuvre), les Jours et les Nuits (1897), Ubu enchaîné (1900), Ubu sur la butte (1901), les Paralipomènes d'Ubu, Ubu cocu (posth. 1994). Roman : le Surmâle (1902), Messaline. Récits : l'Amour absolu (1898), Gestes et opinions du Dr Faustroll, pataphysicien (1898-1911), Messaline (1901).

Kessel, Joseph (1898-1979) :

L'Équipage (1923), les Rois aveugles (1925), Nuits de princes (1927), Belle de jour (1928), Fortune carrée (1930), la Passante du Sans-Souci (1936), l'Armée des ombres (1946), le Tour du malheur (1950), les Temps sauvages (4 vol., 1950-51), Au grand Socco (1952), le Lion (1958), Tous n'étaient pas des anges (1963), les Cavaliers (1967)

Labiche, Eugène (1815-88) :

Embrassons-nous Folleville (1850), Un chapeau de paille d'Italie (1851), le Voyage de Monsieur Perrichon (1860), les Deux Timides (1860), la Poudre aux yeux (1861), la Cagnotte (1864), la Main leste (1867)

Loti, Pierre (Julien Viaud) (1850-1923) :

Aziyadé (anonyme, 1879), le Mariage de Loti (1880), le Roman d'un spahi (1881, 1er livre signé Pierre Loti), Mon frère Yves (1883), Pêcheur d'Islande (1886), Madame Chrysanthème (1887), Fantôme d'Orient (1892), Ramuntcho (1897), l'Inde sans les Anglais (1903), les Désenchantées (1906), la Mort de Philae (1908)

Mallarmé, Stéphane (1842-1898) :

Igitur (1870, publié 1925), Prélude à l'après-midi d'un faune (1876), Prose pour des Esseintes (1885), Poésies complètes (1887), Vers et proses (1893), Hérodiade (1893), Un coup de dés jamais n'abolira le hasard (1897), Correspondance, Divagations (1897)

Maupassant, Guy de (1850-1893) :

Contes dont Boule de suif (1880), la Maison Tellier (1881), Mlle Fifi (1882), les Contes de la Bécasse (1883), le Horla (1887). Romans : Une vie (1883), Bel-Ami (1885), Mont-Oriol (1887), Pierre et Jean (1888), Fort comme la mort (1889), Notre cœur (1890)

Mauriac, François (1885-1970) :

Romans : l'Enfant chargé de chaînes (1912), la Robe prétexte (1914), le Baiser au lépreux (1922), Genitrix (1923), le Désert de l'amour (1925), Thérèse Desqueyroux (1927), le Nœud de vipères (1932), le Mystère Frontenac (1933), la Fin de la nuit (1935), la Pharisienne (1941), le Sagouin (1951), Galigaï (1952), l'Agneau (1954), Un adolescent d'autrefois (1969).
Essais : Racine (1928), Pascal (1931), la Vie de Jésus (1936), Journal (1934-51).

Mérimée, Prosper (1803-1870) :

Théâtre de Clara Gazul (1825), la Jacquerie (1828), Mateo Falcone (1829), Chronique du règne de Charles IX (1829), le Vase étrusque (1830), la Double Méprise (1833), la Vénus d'Ille (1837), Colomba (1840), Carmen (1845), Lokis (1868). Opéras : Gwendoline (1886, musique de Chabrier), Isoline (1888, musique de Messager).

Monfreid, Henri de (1879-1974) :

Les Secrets de la mer Rouge (1932), la Croisière du haschich (1937), le Trésor des flibustiers (1961), Testament de pirate (1963).

Montherlant, Henry Millon de (1895-1972) :

Essais : la Relève du matin (1920), l'Équinoxe de septembre (1938), le Solstice de juin (1941). Carnets (publiés 1995, Garder tout en composant tout, publiés 2001).
Romans : Thrasylle (1916), le Songe (1922), les Bestiaires (1926), Aux fontaines du désir (1927), la Petite Infante de Castille (1929), Moustique (1929, publié 1986), les Célibataires (1934), les Jeunes Filles [Pitié pour les femmes (1936), le Démon du bien (1937), les Lépreuses (1939)], le Chaos et la Nuit (1963), la Rose de sable (1968), les Garçons (1969), Un assassin est mon maître (1971), Mais aimons-nous ceux que nous aimons ? (publié 1973).
Théâtre : l'Exil, la Reine morte (1942), Fils de personne (1943), le Maître de Santiago (1947), Malatesta (1948), Demain il fera jour (1949), Celles qu'on prend dans ses bras (1950), La ville dont le prince est un enfant (1951, créée 1967), Port-Royal (1954), Brocéliande (1956), Don Juan (1958), le Cardinal d'Espagne (1960), la Guerre civile (1965

Morand, Paul (1888-1976) :

Milady, les Extravagants (1910, publié 1986), Ouvert la nuit (1922), Fermé la nuit (1923), Lewis et Irène (1924), l'Europe galante (1925), Fouquet, Rien que la terre (1926), Bouddha vivant (1927), Magie noire (1928), Champions du monde (1930), Air indien (1932), l'Art de mourir (1932), Mes débuts (1933), Londres (1933), la Route des Indes (1936), l'Homme pressé (1941), Montociel (1947), le Flagellant de Séville (1951), Hécate et ses chiens (1954), la Folle amoureuse (1956), Fin de siècle (1957), Nouvelles d'une vie (1965), Venise (1971).

Musset, Alfred de (1810-1857) :

Théâtre : La Coupe et les Lèvres (créée 21-4-1926) et A quoi rêvent les jeunes filles (1832) réunies en 1834 dans Un spectacle dans un fauteuil, les Caprices de Marianne (1833), Andréa del Sarto (1833), Fantasio (1833-1866), On ne badine pas avec l'amour (jouée en 1861), Lorenzaccio (1834), le Chandelier (1835), Barberine (1835, créée 27-2-1882), Il ne faut jurer de rien (1836), Un caprice (1837, jouée en 1847), Rhin allemand (1841), Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée (1845), Carmosine (1850, créée 7-11-1865).

Nerval, Gérard de (1808-1855) :

Poésies : Élégies nationales (1827), Odelettes (1835), les Chimères (12 sonnets, 1854), Poésies complètes (1877 posth.). Prose : le Marquis de Fayolle (1849), Voyage en Orient (1851), les Illuminés (1852), Lorelei : souvenir d'Allemagne (1852), la Bohème galante (1852), Nouvelles : les Filles du feu (1854, dont Sylvie, Jemmy, Octavie, Émilie, Pandora).
Comédie : Corilla. Essai : Etude sur les mystères et les religions antiques (vers 1854). Promenade autour de Paris (1855), Aurélia ou le Rêve et la Vie (1855).

Pagnol, Marcel (1895-1974) :

Romans : Topaze (1928), Marius (1929), Fanny (1930), Pirouettes (1932), César (1936), l'Eau des collines [Jean de Florette (1962), Manon des sources (1964)]. Mémoires : la Gloire de mon père (1957), le Château de ma mère (1957), le Temps des secrets (1960), le Temps des amours (1977).

Péguy, Charles (1873-1914) :

Poésies : Jeanne d'Arc (1897), le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc (1910), le Porche du mystère de la deuxième vertu (1911), le Mystère des Saints Innocents, la Tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc (1912), la Tapisserie de Notre-Dame, Ève (1914).
Prose : Notre patrie (1905), Clio (1909-12), Notre jeunesse (1910), l'Argent (1913).

Proust, Marcel (1871-1922) :

Les Plaisirs et les Jours (1896), Jean Santeuil (1896, publié 1952), Pastiches et Mélanges (1908), A la recherche du temps perdu (1913-27), A l'ombre des jeunes filles en fleurs (1919), Du côté de Guermantes (1920-21), Sodome et Gomorrhe (1921-22), la Prisonnière (1923), Albertine disparue (ou la Fugitive, 1925), le Temps retrouvé (1927)], Chroniques (1927), Contre Sainte-Beuve (1954).

Romains, Jules (Louis Farigoule ; pseudonyme devenu nom légal) (1885-1972)

Romans : Mort de quelqu'un (1911), les Copains (1913), Psyché [Lucienne (1922), le Dieu des corps (1928), Quand le navire (1929)], les Hommes de bonne volonté [27 volumes, 1932-47, notamment : Éros de Paris (1932), le 6 Octobre (1933), Recherche d'une Église (1934), Prélude à Verdun (1938), Verdun (1938), la Douceur de la vie (1939), Cette grande lueur à l'Est (1941), le 7 Octobre (1946)], Une femme singulière (3 volumes, 1957).
Théâtre : Amédée ou les Messieurs en rang, M. Le Trouhadec saisi par la débauche (1921), Knock ou le Triomphe de la médecine (1923), Donogoo Tonka (1929), Volpone (1937).
Poésie : la Vie unanime (1909).

Rostand, Edmond (1868-1918 ) :

Les Romanesques (1894), la Princesse lointaine (1895), la Samaritaine (1897), Cyrano de Bergerac (1897), l'Aiglon (1900), Chantecler (1908).

Saint-John Perse (Alexis Saint-Léger ) (1887-1975)

Éloges (1911), la Gloire des rois, Anabase (1924), Pluies (1943), Exil (1944), Neiges (1944), Vents (1946), Amers (1957), Chronique (1960), Oiseaux (1962), Sécheresse (1974), Courrier d'exil.

Sand, George (Aurore Dupin, Bonne Dudevant, dite) (1804-1876) :

Indiana (1832), Lélia (1833-39), Mauprat (1837), Consuelo (8 volumes, 1842-43), le Meunier d'Angibault (1844-45), la Mare au diable (1846, écrite en 4 jours en 1845), François le Champi (1847), la Petite Fadette (1849), les Maîtres sonneurs (4 volumes, 1853), Histoire de ma vie (1854), Elle et Lui (1859), le Marquis de Villemer (1861).

Sue, Eugène (1804-57) :

Kernok le Pirate (1830), El Gitano (1830), Atar-Gull (1831), la Salamandre (1832), le Morne-au-Diable (1842), les Mystères de Paris (1842-43), le Juif errant (1844-45), les Mystères du peuple (1849-56), les Fils de famille (1856). Théâtre : les Pontons (1841), Martin et Bamboche (1847).

Verlaine, Paul (1844-1896) :

Poèmes saturniens (1866), Fêtes galantes (1869), la Bonne Chanson (1870), Romances sans paroles (1874), Sagesse (1880), Jadis et Naguère (1884), Parallèlement (1889), Liturgies intimes (1893), Élégies (1893), Invectives (1896).
Prose : les Poètes maudits (1884), Mémoires d'un veuf (1886), Mes hôpitaux (1891), Mes prisons (1893), Confessions (1895).

Verne, Jules (1828-1905) :

5 Semaines en ballon (1863), Paris au XXe siècle (1863, publié 1994), Voyage au centre de la Terre (1864), De la Terre à la Lune (1865), Voyages et Aventures du capitaine Hatteras (1866), les Enfants du capitaine Grant (1867-68), Vingt Mille Lieues sous les mers (1869, en 1 vol. en 1871), Autour de la Lune (1870), le Tour du monde en 80 jours, l'Ile mystérieuse (1874), Michel Strogoff (1876), Hector Servadac (1877), les Indes noires (1877), Un capitaine de 15 ans (1878), les 500 Millions de la Bégum (1879), les Tribulations d'un Chinois en Chine (1879), Mathias Sandorf (1885), Robur le conquérant (1886), Nord contre Sud (1887), l'Ile à hélice (1895), Face au drapeau (1896), le Sphynx des glaces (1897).

Zola, Émile (1840-1902) :

Thérèse Raquin (1867), les Rougon-Macquart (1871-93) [20 vol. : la Fortune des Rougon (1871), la Curée (1872), le Ventre de Paris (1873), la Conquête de Plassans (1874), la Faute de l'abbé Mouret (1875), l'Assommoir (1877), Une page d'amour (1878), Nana (1880 ; modèle : l'actrice Henriette Hauser, dite Citron), Pot-Bouille (1882), Au bonheur des dames (1883), Son Excellence Eugène Rougon (1883), la Joie de vivre (1884), Germinal (1885), l'Œuvre (1886), la Terre (1887), le Rêve (1888), la Bête humaine (1890), l'Argent (1891), la Débâcle (1892), le Docteur Pascal (1893)], les Trois Villes [Lourdes (1894), Rome (1896), Paris (1898)], les Quatre Évangiles [Fécondité (1899), Travail (1901), Vérité (1903), Justice (inachevé)], la Mort d'Olivier Bécaille (publié 1994).

Derniers billets

20 mai 2016
Fonctionnaire - Concours - Canal Officiel
Bonjour, Pour les voeux n'hésitez pas à en faire b...
31 décembre 2015
Fonctionnaire - Concours - Canal Officiel
Hello à tous et avant propos :  - j'ai répar...

Thumbnail Screenshots by Thumbshots